www.djembefola.fr www.djembefola.fr
Navigation rapide : www.djembefola.fr » Encyclopédie mandingue » Abou DIARRA - N'gonifola

Connexion
Utilisateur


Mot de passe


Connexion automatique
Cacher mon statut en ligne



Publicité



Membres (979)
fleche 24/05 : Frédéric Loiseau commentaires 0 vues 0
fleche 01/05 : Thomasdu73 commentaires 1 vues 117
fleche 10/04 : DroYze commentaires 1 vues 197
fleche 05/04 : Krystine90 commentaires 2 vues 255
fleche 25/03 : laurent33 commentaires 1 vues 251
fleche 20/03 : necessite commentaires 3 vues 334
fleche 24/02 : lion commentaires 3 vues 425
fleche 22/02 : sylt commentaires 1 vues 286
fleche 21/02 : bassakiliba commentaires 3 vues 391
fleche 20/02 : latelierdjembe commentaires 1 vues 300

Le rythme du mois

Rythme du mois : Takonani
Autres noms : Takonany
Type : Ternaire
Ethnie : Malinké
Pays : Guinée

Description : Takonani, est l'un des (environ 20) rythmes Malinké de la famille des rythmes dunumba. Les rythmes dunumba sont traditionnellement dansés uniquement par les hommes: La danse des hommes forts. ... Lire la suite

Lien sur le catalogue :
Rythme Takonani

Discussion sur le forum :
/rythme-mois/takonani-takonany-t4796.html


Vidéos de djembé (304)
 
  Article   
  Commentaires (0)   
  Fichiers (0)   
  Sujets similaires (18)   

Abou DIARRA - N'gonifola

Catégorie : Biographie Grands Maîtres
Ajouté par : Mike
Date d'ajout : 16/02/2012 à 10:08
Dernière modification : 16/02/2012 à 10:08
Statut : Article
Visualisations de la page : 1766
Commentaires : Aucun commentaire
Evaluation : (0 vote)
Rechercher sur le net : Abou DIARRA - N'gonifola

Abou Diarra - N'gonifola

Texte recueilli sur son site officiel : http://www.aboungoni.com/



Abou Diarra est un musicien issu de la génération des joueurs de Kamale’N’Goni. Son parcours l’a amené à la fois vers l’histoire des chasseurs et la musique traditionnelle mais également vers le choc des cultures, les questions liées à l’exil, et l’occidentalisation de l’Afrique. Issu de la brousse, imprégné de culture traditionnelle, il porte un regard sur la société africaine actuelle, questionne le quotidien et la solitude des hommes. Il rappelle aussi, à travers ses textes, la sagesse des anciens, la richesse de la culture bambara et de l’empire mandingue qui ont construit les racines du Mali.



Son parcours


Abou Boubacar Sidiki Diarra est né en 1975, dans la région de Sikasso (cercle de Niéna, village de brousse de Sanankoroni Togola), au sud du Mali, berceau de la musique Wassoulou. Il est le fils d’un grand chasseur-féticheur Malien appelé à l’époque Niama Diarra et de Fatoumata Diallo, chanteuse, initiée au savoir des chasseurs et joueuse de Yabara (instrument traditionnel à percussion de la région de Ganadougou). En 1983, âgé de 9 ans, il commence sa formation en accompagnant sa mère en tant que choriste dans différents lieux de Ganadougou. Il poursuit ce travail jusqu'à l’âge de 14 ans avant de se tourner vers le N’Goni. Il confectionne alors son premier instrument, pentatonique à six cordes et commence son apprentissage. Il quitte village et famille pour rejoindre son premier maître, Daouda Bagayoko, avec lequel il passera deux ans.

L’exil - La Côté d’Ivoire


A 16 ans, jeune et infatigable, il se déplacera de village en village pour servir différentes cérémonies (fêtes traditionnelles, mariages…). Commence alors un long exil, dans les sillages de la musique, qui l’amène sur chemin de la Côte d’Ivoire en tant que Gombotier (musicien de cérémonies de mariages, baptêmes... ). La musique n’apportant qu’un maigre revenu, il rejoindra les champs de café et de coco puis devient apprenti mécanicien. Son temps sera partagé entre la musique, le travail des champs, les petits boulots, la dureté du quotidien et les difficultés de l’exil. Il commence alors à composer, a rencontrer d’autres musiciens, plus modernes que ceux rencontrés en brousse. Il y apprend le chant et continue son apprentissage du N’Goni.

De retour au Mali - Bamako


Après cinq années d’exil, Abou revient vers le Mali, à pied, de village en village, donnant de petits concerts jusqu’au lieu de son enfance. Il poursuit son chemin avec, cette fois-ci, de vieux musiciens de la brousse. C’est une retrouvaille avec ses racines. Commence alors à s’affirmer un style qui lui est propre, mélangeant la modernité découverte à Abidjan et le jeu traditionnel. Il continue sa route vers la capitale du Mali, Bamako, qu’il rejoint en 1999 et ajoute alors des cordes à son N’Goni, y puisant des sonorités interdites dans la musique des anciens et construit un Kamale’N’Goni à dix cordes. Il commence à être connu et collabore avec plusieurs musiciens maliens en tant que chanteur et N’Goni Fola.

Le vieux Kanté « Sans commentaire »


Son chemin croise alors, la route d’un autre joueur de Kamale’N’Goni. Un homme, plus vieux, aveugle, virtuose sur des instruments à 10 cordes et déjà reconnu au Mali et à l’étranger sous le nom du « Vieux Kanté », ou « Sans Commentaire ». Abou décide de le suivre et consacre neuf ans à apprendre auprès du maître. Il l’accompagne aussi bien dans ses concerts (au Mali et dans toute l’Afrique), qu’au quotidien. Ils resteront ensemble jusqu’à la mort du vieux Kanté en 2006. Au fil de ces années, Abou ajoute encore des cordes et joue désormais avec un instrument à 14 cordes.



Actuellement


En parallèle, il rejoint la Troupe Nationale BABEMBA (Bamako), d’abord en tant que musicien, puis comme chef d’orchestre durant 9 ans. Il voyage dans ce cadre à travers différents pays d’Afrique et du Magrheb. En sus de ces différentes activités, il forme des joueurs de Kamale’N’Goni, aussi bien Maliens qu’Européens, et transmet son savoir acquis lors de ces années de travail. Il poursuit son travail de musicien et de chanteur, et multiplie sur le temps qui lui reste les rencontres avec d’autres artistes. Il enregistre des maquettes, cherche, compose, participe aussi aux projets des autres… Peu à peu, il acquiert une certaine notoriété dans le monde artistique. Il collabore régulièrement à des enregistrements en studio, en tant que N’Goni Fola. Il est apprécié pour son oreille et sa bonne connaissance du traditionnel malien. A ce titre, on le contacte régulièrement pour des conseils et des arrangements musicaux. Il participe actuellement, de plus en plus fréquemment, à des échanges avec des musiciens de différentes origines et styles musicaux (jazz avec Annes Kies, traditionnel peul avec Barry Djuguiba et Séga Sidibé, rock métissé avec Angata…).

Petite liste non-exhaustive des collaborations (Musiciens Maliens)


Alou Sangaré
Aminata Doubia dite Wouyaba
Amiti
Awa Diarra
Bakari Diarra
Bakayoko Daouda
Dawda Sangaré dite Filani
Dabara Bouralé
Deniba dite Joli Sanoko
Dikofils (Burkina)
Kabako Bourama
Kadi Bagayoko
Koko Dembélé
Lobi Traoré
Mamatou Konaté dite Wassoulou Kono
Mama Toumani Koné

Liens et sources :


Votre avis et vos commentaires :

Aucun commentaire pour cet article.



Ajouter un commentaire pour cet article.



Rubrique réservée aux utilisateurs enregistrés !

Attention : Pour visualiser cette rubrique, vous devez être membre du site et vous connecter : Se connecter

Pour vous connecter, veuillez utiliser le lien précédent ou le cadre situé à droite du site (s'il est présent) et entrez votre login (nom) et votre mot de passe. Si vous désirez être connecté en permanence, cochez la case "Me connecter automatiquement à chaque visite". En cas de difficulté de connexion, utilisez préférentiellement le lien donné au début de ce message (page de connexion du forum qui présente une gestion plus poussée des erreurs).

Si vous ne possédez pas de compte, vous pouvez en créer un via notre forum. Pour cela, suivez le lien suivant : S'enregistrer





Fichiers joints de l'article Abou DIARRA - N'gonifola

Aucun fichier du FORUM ne porte ces informations


Aucun fichier du module TELECHARGEMENT ne porte ces informations




Ajouter un fichier dans le module TELECHARGEMENT : Ajouter un fichier


Remarque : les fichiers affichés ici sont recensés automatiquement, sur la base d'une recherche des mots : abou, diarra, , ngonifola,. Il est probable que certains fichiers ne soient pas mentionnés s'ils ne portent pas clairement ces mots clés dans leur titre ou description.

Sujets similaires

Titre Catégorie Date Commentaires Note Vues Statut
Article déjà visualisé article
Biographie Grands Maîtres
06/10/2012 (23:03)
0
(0 vote)
1269
Article
Article déjà visualisé article
Biographie Grands Maîtres
06/10/2012 (23:05)
0
(1 vote)
1893
Article
Article déjà visualisé article
Instruments africains
24/01/2012 (22:08)
0
(0 vote)
10141
Ebauche (validée)
Article déjà visualisé article
Biographie Grands Maîtres
16/02/2012 (10:08)
0
(0 vote)
1767
Article
Article déjà visualisé article
Biographie Grands Maîtres
24/02/2012 (22:57)
0
(0 vote)
1631
Article de référence
Article déjà visualisé article
Biographie Grands Maîtres
24/02/2012 (22:57)
0
(0 vote)
1616
Article
Article déjà visualisé article
Biographie Grands Maîtres
22/02/2012 (15:11)
0
(0 vote)
1380
Article
Article déjà visualisé article
Biographie Grands Maîtres
22/02/2012 (14:20)
0
(0 vote)
1311
Article
Article déjà visualisé article
Troupes
22/02/2012 (22:59)
0
(0 vote)
2016
Article
Article déjà visualisé article
Troupes
22/02/2012 (20:16)
0
(0 vote)
2579
Article
Article déjà visualisé article
Troupes
22/02/2012 (23:05)
0
(0 vote)
2043
Article
Article déjà visualisé article
Troupes
22/02/2012 (23:17)
0
(0 vote)
1463
Article
Article déjà visualisé article
Biographie Danseurs(ses)
23/02/2012 (22:58)
0
(0 vote)
1056
Article
Article déjà visualisé article
Biographie Danseurs(ses)
23/02/2012 (23:08)
0
(0 vote)
1208
Article
Article déjà visualisé article
Biographie Artistes Afro-cubains
26/02/2012 (22:07)
0
(0 vote)
1054
Article
Article déjà visualisé article
Troupes
16/07/2012 (12:10)
0
(0 vote)
1099
Article
Article déjà visualisé article
Biographie Grands Maîtres
06/10/2012 (22:30)
0
(0 vote)
320
Article


Publicité