www.djembefola.fr www.djembefola.fr
www.djembefola.fr • Lexique de www.djembefola.fr
Règles du forum
- Avant de commencer, veuillez lire attentivement le règlement général de notre forum : ici
- 1ère étape sur http://www.djembefola.fr : Se présenter (obligatoire)
- Si vous identifiez une erreur ou un bug sur le site, veuillez l'ajouter dans notre "bugtracker" : ici

Retourner vers Mises à jour de www.djembefola.fr

  • Publicités

Lexique de www.djembefola.fr

Ce forum permet de diffuser les MAJ et les nouveautés du site.

Modérateurs: Mike, Swingtine, pucklejuste, Kobaa, Black-pm5, fredd, Dununfolette, Tempo

Abonné(s): Mike

Lexique de www.djembefola.fr

Messagede Mike » Dim 31 Oct 2010 14:53

Lexique de http://www.djembefola.fr



Vous débutez et ne connaissez pas la signification d'un mot employé dans le site. Et bien, voici la page dont vous avez besoin : tous les mots-clés en rapport avec le djembé et les dununs sont repertoriés ici.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z



[/hr]

A


Appel : c'est un motif rythmique particulier d'un rythme joué par le soliste. Cette phrase dure classiquement une mesure (4 temps) et permet de débuter ou terminer un rythme. L'appel de début donne également le tempo. On joue également l'appel pour marquer la danse et faire changer de pas de danse.

Image

B


Balafola : C'est le joueur de balafon.

Balafon : Le balafon (ou Bala) est un instrument composé de lames de bois jouées avec des maillets (ou mailloches). Les balas sont accordés soit dans la gamme diatonique (piano) soit dans la gamme pentatonique.

Basse : C'est la note la plus grave du djembé. Elle est jouée en frappant au centre de la peau et en faisant rebondir la main.

Bilakoros : Il s'agit d'une personne non circoncise.

Break : Il s'agit d'une succession de phrases et motifs rythmiques joués à l'unisson. Après un appel ou une phrase spécifique, on "casse" le rythme avec des phrases à l'unisson mais également des jeux de questions-réponses entre les djembés et les dununs.

Image

C


Chauffe : La chauffe est un motif rythmique composé de toniques et claqués qui permet généralement d'accélérer le rythme (mais pas toujours). Dans ces phrases, les toniques marquent le temps et sont la partie spécifique de la chauffe : le reste est rempli par des claqués. Les toniques doivent donc être fortement accentuées pour permettre de bien reconnaître la chauffe.

Claqué : C'est la note la plus aîgue du djembé. Elle est jouée au bord du djembé, avec les doigts relâchés, et en plaçant le poignet sous le plan de la peau du djembé.

Image

D


Djabara : Il s'agit d'un instrument de musique formé d'une calebasse entourée d'un filet sur lequel on a enfiché des graines ou des perles. La djabara (ou bara) permet de marquer le temps ou le contre temps.

Djala : Il s'agit du bois de l'arbre Khaya senegalensis couramment utilisé pour les djembés.

Djeli : Il s'agit du mot malinké signifiant griot. Les griots sont des personnages gardant l'histoire et les traditions d'un pays. A l'occasion, ils peuvent raconter les histoires et retrouver la généalogie des personnes qu'ils rencontrent.

Djembefola : Littéralement, le mot malinké "djembefola" signifie "le joueur de djembé" ou "celui qui fait parler le djembé". Les véritables djembéfolas sont peu nombreux et ont une connaissance extrêmement développée des rythmes et de leur contexte.

Djembekan : Littéralement, djembekan signifie "son du djembé". Il s'agit d'un solo de djembé particulièrement technique et joué seul. Parfois, les djembekans sont joués à 2 djembés.

Donso : signifie chasseur en malinké.

Dugura : Il s'agit du bois de l'arbre Cordyla pinnata couramment utilisé pour les djembés.On l'appelle également "Duuki" en Foulbé et "Dimba" en Ouolof.

Dununba :
1- C'est un tambour cylindrique bimembraphone faisant partie de la famille des dununs. C'est le dunun au son le plus grave. Les joueurs de dununba sont appelés dununbafolas.
2- Les dununbas sont également des rythmes ternaires. Il s'agit entre autres de Dunungbe, Takonani, Kon, Nantalomba, Soliwoulen ... que l'on regroupe dans la famille des dununbas. Ces rythmes se reconnaissent par un appel bien particulier (takatou takata également décrit comme "Bassatim baraba" : grosse tête de lézard, sorte de moquerie qui permet de rejouer l'appel très souvent :roll: ) et le rythme du kenkeni dont les coups sont à contre temps.

Image

E




Image

F


Fla : Il s'agit de 2 notes jouées très rapidement au djembé. Toutes les variantes de flas existent : 2 claqués, 2 toniques, un claqué - une tonique, basse - tonique ... Ces motifs permettent de marquer un solo, le début de certaines phrases ... Les appels commencent souvent par un fla.

Image

G


Garanké : Il s'agit du mot malinké pour dire cordonnier. Le rythme Garankédon est la danse des cordonniers.

Griot : Les griots sont des personnages gardant l'histoire et les traditions d'un pays. A l'occasion, ils peuvent raconter les histoires et retrouver la généalogie des personnes qu'ils rencontrent.


Image

H




Image

I


Idiophone : Instrument à percussion dont le son vient directement de l'impact (d'un bâton ou de la main). C'est le cas du balafon, du krin, des claves, ... mais pas des djembés et des dununs qui sont des percussions à membranes : membranophones.

Image

J




Image

K


Karité : Il s'agit d'un arbre (Vitellaria paradoxa) qui produit des noix très riches en lipides. Ces noix de karité sont utilisées pour faire du "Beurre de karité" qui est employé pour hydrater la peau et soigner les cheveux. Les joueurs de djembé l'utilisent pour éviter les craquelures liées au jeu du djembé.

Kenkeni : C'est un tambour cylindrique bimembraphone faisant partie de la famille des dununs. C'est le dunun au son le plus aigu. Les joueurs de kenkeni sont appelés kenkenifolas.

Krin : Le krin est une percussion en bois creux présentant deux lames sur lesquelles on frappe avec des baguettes.


Image

L


Linké (Lingué) : Il s'agit du bois de l'arbre Afzelia africana couramment utilisé pour les djembés. C'est un bois de très bonne qualité par sa densité.


Image

M


Membranophones : Ce sont les percussions qui possèdent une membrane ou une peau. C'est le cas des djembés, des dununs, des tamas ...

Image

N


Numun : signifie forgeron en malinké. C'est également le nom du rythme des forgerons (Numu).


Image

O




Image

P


Plaqué : Il s'agit des notes fermées jouées aux dununs ou au djembé. Au djembé, on peut jouer des toniques plaqués et des claqués plaqués en repliant légèrement la main et en fouettant la peau tout en gardant la main collée à la peau à la fin de la frappe. Pour les dununs, le son plaqué est obtenu en "plaquant" la baguette à la peau pour faire un son plus mat.


Image

Q




Image

R


Roulé / Roulement : Il s'agit d'une technique de solo consistant à jouer des notes très rapprochées.


Image

S


Sabar : Le sabar est un instrument unimembranphone d'origine sénégalaise. Le sabar correspond également à une danse du Sénégal.

Sangban : C'est un tambour cylindrique bimembraphone faisant partie de la famille des dununs. C'est le dunun au son intermédiaire. Les joueurs de sangban sont appelés sangbanfolas.

Sénéké : signifie fermier, cultivateur en malinké.

Sessés : également appelé sonnailles ou oreilles, il s'agit de grelots ou de plaques de ferrailles que l'on ajoute sur le djembé du soliste.

Sofa : signifie guerrier en malinké. C'est également le nom du rythme des guerriers.

Soli : C'est un rythme ternaire joué lors des cérémonies du Soli (rituel de circoncision).


Image

T


Tonique : C'est la note intermédiaire du djembé, également appelé "ton". Elle est jouée au bord du djembé, avec les doigts serrés, et en frappant parallèlement à la peau.

Touché : également appelé "frappe fantôme". Il s'agit d'une frappe faite du bout des doigts (index ou majeur). Il s'agit d'une technique de solo servant à intensifier une phrase ou à remplir les vides. Les accompagnateurs ne doivent pas utiliser ces frappes pour ne pas "brouiller" le son.


Image

U




Image

V




Image

W


Wassolon : région du sud du Mali dont les frontières sont assez mal définies. Cette région est en particulier celle de Séga Sidibé dont l'album "Wassulun Fenkorow" est clairement un hommage aux rythmes du Wassolon.


Image

X




Image

Y




Image

Z





[/hr]

Quelques lexiques à lire pour plus d'informations :
- http://djembelfaq.drums.org/glossary.htm
- http://djembefola.com/glossary.php
Mike, administrateur de www.djembefola.fr, la communauté francophone des joueurs de djembé et dununs.
> Règlement du forum
> Ma présentation / Présentez vous !

Image
Avatar de l’utilisateur
Mike
Administrateur
Administrateur
 
Groupe: Administrateurs
Messages: 4138
Inscription: Sam 4 Déc 2004 23:13
Dernière visite: Jeu 7 Mar 2019 08:53
Localisation: Saint Etienne (42)
Sexe: Homme
Images: 81
Cash sur compte: 4,284.00 Cauris
Banque: 2,868,107.00 Cauris
A remercié: 17 fois
Remercié: 12 fois

Publicités

Re: Lexique de www.djembefola.fr

Messagede Dununba » Sam 28 Mai 2011 08:24

à "H", il y a "Hamana", la région d'où vient le dununba : mystique ! ;)
Avatar de l’utilisateur
Dununba
Membre très actif
Membre très actif
 
Groupe: Groupes des VIP
Messages: 236
Inscription: Mer 24 Mar 2010 13:39
Dernière visite: Dim 27 Jan 2019 20:24
Sexe: Non spécifié
Cash sur compte: 813.00 Cauris
Banque: 15,582.00 Cauris
A remercié: 0 fois
Remercié: 5 fois



  • Publicités

Connexion  •  M’enregistrer