www.djembefola.fr www.djembefola.fr
www.djembefola.fr • Le traditionnel de septembre 2012
Forum rules
- Avant de commencer, veuillez lire attentivement le règlement général de notre forum : ici
- 1ère étape sur http://www.djembefola.fr : Se présenter (obligatoire)
- Si vous identifiez une erreur ou un bug sur le site, veuillez l'ajouter dans notre "bugtracker" : ici

Return to VIDEOS (Réservé aux membres)

  • Advertisement

Le traditionnel de septembre 2012

Ce forum vous permettra d'ajouter vos vidéos persos sur le djembé et l'afrique mais aussi des vidéos déjà diffusées sur internet.

Moderators: Mike, Swingtine, pucklejuste, Kobaa, Black-pm5, fredd, Dununfolette, Tempo

Followers: pierre, Tempo, Mike

Le traditionnel de septembre 2012

Postby pierre » Thu 20 Sep 2012 13:03

Bonjour à tous,

voici le traditionnel de septembre :


Image

http://mamoutou-kone.fr/Traditionnels.html

J'ai déjà présenté ici une fête accompagnée uniquement de calebasses. Cette fois, il y a aussi un piano électrique. Six années se sont écoulées entre les deux vidéos et le piano électrique/synthétiseur est maintenant bien utilisé dans les fêtes traditionnelles en Côte d'ivoire. L'absence des jembés et dununs a aussi une autre raison. L'islam radical progresse en Afrique et la Côte d'ivoire n'est pas épargnée, même si on en voit ici que les prémices. Pour les islamistes, le jembé est impur. A Bouaké, l'évolution est inquiétante. Il y a une diminution sensibles des fêtes avec jembés et dunun, au profit des calebasses, accompagnées d'un piano électrique. Aller savoir pourquoi le piano électrique, pur produit de l'Occident "dégénéré", n'est pas considéré comme impur dans l'islam radical dépasse mes compétences, et sans doutes aussi celles des gardiens de l'orthodoxie. Sur cette vidéo, on peut aussi voir plusieurs femmes entièrement voilées, qui dansent et s'amusent. Là aussi, à Bouaké, l'évolution est spectaculaire. Il y a seulement deux années, il était très rare de voir des femmes voilées dans une fête traditionnelle. Sachez que si ça continue de cette façon, dans moins de dix années, vous regarderez les jembés/dununs comme un souvenir de l'Afrique joyeuse. Déjà, plus du quart du Mali est retourné au moyen âge.

Contrairement à la première vidéo présentée auparavant, il y a ici moins de calebasses à eau, nommées "dji dununs", au profit de calebasses frappées à la main.

C'est Mamoutou qui joue le piano électrique. Bien qu'il ait fait beaucoup de progrès en doigté, on ne peut pas dire qu'il soit un pianiste. Pourtant, ce qu'il joue est efficace et colle au style du chant. On ne peut pas faire n'importe quoi au piano pour ces accompagnements. Il faut rester dans le mode pentatonique, qui est celui de toute cette musique. Les accompagnements et mélodies du piano sont largement inspirées du jeu des guitaristes que l'on entend dans la musique malienne.

Une fois de plus, je n'ai pas filmé et j'ai du rattraper au montage les erreurs de celui qui tenait la caméra.

______________ DESCRIPTIF ____________________
Comme le titre l'indique, il s'agit du tressage de la mariée. Les femmes sont venues chanter pour elle, mais aussi pour ses parents et amis. Il n'y a pas de sonorisation, juste un porte voix, c'est la raison pour laquelle il n'y a qu'un seul jembé et dunun. La deuxième vidéo, à 9.8 minutes, a été prise un autre jour et pour une autre famille. Elle est presque identique à la première. Là, les femmes chantent dans la chambre de la mariée, où il n'y a pas de place pour les tapeurs.

Ce genre de fête est un peu particulière et tranche avec l'idée que l'on se fait généralement du jembé en Afrique. Les tapeurs ne jouent ni fort, ni rapidement ni en endurence. Ils sont là pour accompagner les chants des femmes présentes. Et des chansons traditionnelles, il y en a des centaines. C'est pourquoi le soliste au jembé doit avoir une grande connaissance dans ce domaine, afin de lancer le bon accompagnement. Ce n'est pratiquement pas le cas ici, mais parfois, une chanson peut ne durer que vingts secondes, voire même dix. Il faut réagir très rapidement. Si le soliste prend quatre secondes pour trouver l'appel et le dununfola autant pour entrer, il reste deux secondes de jeu ! Parfois, au contraire, les chansons durent deux ou trois minutes. Tout dépend des femmes qui chantent et de la meneuse, qui entraine le groupe dans sa dynamique. On a souvent à faire à des titres connus mais il faut parfois compter avec des femmes venues d'un village qui chantent leur chanson, peu connue en ville. Et, sur un seul traditionnel, il peut y avoir jusqu'à vingts chansons, chacune interprétée d'une façon différente. Le soliste au jembé doit se débrouiller pour démarrer coûte que coûte, il n'y a pas d'échappatoire possible. Et les femmes présentes ne font pas de cadeau, elles connaissent parfaitement le dunun qui va avec la chanson. On doit aussi couper rapidement, pour ne pas gêner les personnes qui veulent, immédiatement dans la foulée, parler ou entonner une autre chanson. Les breaks compliqués n'ont pas leur place ici, ni au départ ni à la fin des morceaux. Sur la deuxième vidéo, le soliste est obligé de se tenir au plus près de la porte de la chambre et de tendre l'oreille, afin d'identifier les chansons. On ne le voit pas, mais lorsqu'on accélère un peu le tempo, les femmes dansent, à l'intérieur. Dans les deux cas, les tapeurs ne sont pas dans un grand confort, coincés au milieu des chaises et des participantes, parfois éloignés l'un de l'autre ou en plein soleil, sans bâche de protection.

Comme on peut l'entendre, le soliste au jembé ne fait pas d'exploits. Il joue sobrement, des petites phrases qui sont parfois presque de l'accompagnement. Sa compétence n'est pas dans sa rapidité de jeu ou ses solos spectaculaires. Elle est dans sa capacité à réagir très rapidement, à reconnaître immédiatement ce qui doit être joué sur une chanson. On a l'habitude d'associer le jembé avec rapidité, solos impressionnants et endurance. En Afrique, dans les fêtes traditionnelles, cette composante existe bien, mais elle est indissociable de la capacité à reconnaître ce qui doit être joué sur une chanson. Ceci est valable aussi bien dans les petites prestations comme celles présentées sur cette vidéo que dans les fêtes plus importantes, avec sonorisation, piano et griotte. Aucun tapeur ne peut se prétendre soliste s'il ne sait pas reconnaître les chansons. Avant de faire la mitraillette dans la chauffe, ce que tout le monde sait faire, il faut d'abord savoir quoi jouer et comment le jouer.

On parle ici principalement des fêtes qui tournent autour des mariages et des baptêmes. Dans d'autres situations où le chant est absent ou très sporadique (fêtes sur la place du village, danses de jeunes filles, démonstrations de danse, etc), les tapeurs se comporteront d'une façon différente. Ils reprendront la main et lanceront eux-même les morceaux, sans attendre une chanson qui ne viendra pas.

Filmé le 23 08 2012 et le 28 08 2012 à Bouaké. Tapeurs : Abou et Pierre.

Bonne lecture.
______________________________________________________

Cordialement.
Pierre.
User avatar
pierre
Membre d'honneur
Membre d'honneur
 
Group: Groupes des VIP
Posts: 612
Joined: Mon 2 Feb 2009 17:25
Last Visit: Tue 25 Jun 2019 12:16
Location: Paris
Gender: None specified
Cash on hand: 52.00 Cauris
Bank: 30,503.00 Cauris
Has thanked: 0 time
Been thanked: 2 times

Advertisement

Re: Le traditionnel de septembre 2012

Postby Tempo » Fri 21 Sep 2012 00:03

Bonjour Pierre
pierre wrote: Pour les islamistes, le jembé est impur.

L' islam radical n'a pas que du mauvais alors :D
Blague à part, je sais que sous le régime taliban la musique était complètement interdite et je crois qu'en Iran c'est encore le cas, alors profitons encore des vidéos de Pierre, cela ne va peut être pas durer :(

J'aime bien la musique présentée dans ta vidéo, le djembé brille par son absence et je dois t'avouer que c'est bon de temps en temps d'entendre autre chose. Le mariage calebasse/ guitare/ piano électrique/ chant est tout à fait convainquant, pas besoin de rajouter de tamtams pour mettre le fouillis. :D

T'inspire tu de cette musique toi le pianiste?
Moi, elles me donnent envie d'apprendre l'harmonie rien que pour apprendre à jouer des musiques ouvertes comme celles présentées dans cette vidéo. J'adore!

Merci Pierre.
User avatar
Tempo
Modérateur
Modérateur
 
Group: Global moderators
Posts: 992
Joined: Mon 4 Jun 2007 11:48
Last Visit: Sat 22 Sep 2018 09:34
Gender: None specified
Cash on hand: 398.00 Cauris
Bank: 40,128.00 Cauris
Has thanked: 0 time
Been thanked: 1 time

Re: Le traditionnel de septembre 2012

Postby pierre » Fri 21 Sep 2012 09:07

Tempo wrote:Bonjour Pierre,

J'aime bien la musique présentée dans ta vidéo, le djembé brille par son absence et je dois t'avouer que c'est bon de temps en temps d'entendre autre chose. Le mariage calebasse/ guitare/ piano électrique/ chant est tout à fait convainquant, pas besoin de rajouter de tamtams pour mettre le fouillis. :D


Je regrette juste que le piano soit un peu trop fort, par rapport au reste. Et les sons pourraient être aussi mieux choisis.

T'inspire tu de cette musique toi le pianiste?
Moi, elles me donnent envie d'apprendre l'harmonie rien que pour apprendre à jouer des musiques ouvertes comme celles présentées dans cette vidéo. J'adore!


Oui, complètement, je me mets à jouer pentatonique. D'ailleurs, pendant tout le ramadan, Mamoutou et moi avons répété dans ma maison. Lui au piano, moi au dunun et bien sûr, j'ai appris tout ce qu'il jouait.

Tu n'auras pas à te casser la tête avec l'harmonie, si tu tombes entre mes mains. Je te permettrai rapidement de jouer dans ce style (technique pianistique à part).

A plus.
Pierre.
User avatar
pierre
Membre d'honneur
Membre d'honneur
 
Group: Groupes des VIP
Posts: 612
Joined: Mon 2 Feb 2009 17:25
Last Visit: Tue 25 Jun 2019 12:16
Location: Paris
Gender: None specified
Cash on hand: 52.00 Cauris
Bank: 30,503.00 Cauris
Has thanked: 0 time
Been thanked: 2 times

Re: Le traditionnel de septembre 2012

Postby pucklejuste » Fri 21 Sep 2012 10:22

merci Pierre pour ces belles vidéos.
J'espère que le jour où les malinkés devront venir en Europe pour apprendre la percu mandingue n'arrivera jamais....
User avatar
pucklejuste
Modérateur
Modérateur
 
Group: Global moderators
Posts: 1868
Joined: Sun 27 Feb 2011 11:23
Last Visit: Sun 12 May 2019 14:51
Location: 45150 Darvoy
Gender: None specified
Cash on hand: 3,098.00 Cauris
Bank: 73,425.50 Cauris
Has thanked: 0 time
Been thanked: 4 times

Re: Le traditionnel de septembre 2012

Postby Mike » Sat 22 Sep 2012 21:45

Hello pierre !

Merci pour cette vidéo. J'aime bien ce style de piano (même si je suis plutôt de formation classique). Je suis certain que j'aurais beaucoup à apprendre sur l'improvisation et que la pratique de gamme pentatonique ajouterait beaucoup à mon jeu.

Ce que tu décris à propos de la radicalisation de certains pays est assez triste et un peu effrayant. Surtout que finalement, cette radicalisation ne sert pas à retrouver ses racines ou à protéger les éléments de la culture des pays. Cela me fait penser au film Persepolis et ça ne me rassure pas vraiment.

A bientôt
Mike, administrateur de www.djembefola.fr, la communauté francophone des joueurs de djembé et dununs.
> Règlement du forum
> Ma présentation / Présentez vous !

Image
User avatar
Mike
Administrateur
Administrateur
 
Group: Administrators
Posts: 4166
Joined: Sat 4 Dec 2004 23:13
Last Visit: Wed 25 Sep 2019 17:29
Location: Saint Etienne (42)
Gender: Male
Images: 81
Cash on hand: 4,429.00 Cauris
Bank: 3,489,490.00 Cauris
Has thanked: 17 times
Been thanked: 12 times



  • Advertisement

  • Similar Topics
    Replies
    Views
    Last post

Login  •  Register