www.djembefola.fr www.djembefola.fr
www.djembefola.fr • [Juin 2011] Djagbé, Madan

  • Publicités
Règles du forum
- Avant de commencer, veuillez lire attentivement le règlement général de notre forum : ici
- 1ère étape sur http://www.djembefola.fr : Se présenter (obligatoire)
- Si vous identifiez une erreur ou un bug sur le site, veuillez l'ajouter dans notre "bugtracker" : ici

Retourner vers Le rythme du mois

[Juin 2011] Djagbé, Madan

Tous les mois, nous aborderons un rythme en particulier pour chacun puisse donner ses impressions, ses idées, mais aussi ses phrases solos, variations dununs ...

Modérateurs: Mike, Swingtine, pucklejuste, Kobaa, Black-pm5, fredd, Dununfolette, Tempo

Abonné(s): Mike, Tempo, Tito

Re: [Juin 2011] Djagbé, Madan

Messagede Daniel Preissler » Mar 14 Aoû 2012 18:25

salut Tempo, salut la communauté,

c'est vrai que je ne connais pas ce (dernier?) disque dont tu parles.

"la transmission des usages traditionnels de cette musique"
Désolé, là je ne te suis pas.
Personnellement je l'ai connu tout comme tu le décris; homme gentil, respectueux et respecté, tolérant et ouvert.
Mais ca et le reste de ton message ne touche pas trop à ce que j'ai écrit, je trouve (je te donne plus ou moins raison, mais ou est le rapport...?).
Je n'ai pas dit qu'il ne connais pas une certaine chose, ni questionné qu'il est un personnage extraordinaire et très musical, ni ai-je cherché des réponses de sa part.
L'apprentissage au village... bon, je n'ai pas eu l'impression jusqu'alors qu'il y avait bcp de ses élèves (et qui se sont d'abord compris comme ses élèves !) qui trainent en Haute-Guinée. Mais comme je n'ai pas été dans sa région natale, je ne peu pas le dire avec sertitude. Peut-être que Dugafola peut nous en dire plus. De toute facon, depuis quelques années on trouve beaucoup de bons enrégistrement de fête de Hamana et de Kankan, il y aquelques bonnes vidéos de la campagne malinkée au Mali, mais des fêtes des régions de Mamady et de Fadouba avec des "line-up" d'il y a 10 ans (sans dundunba, je veux dire), j'en vois rarement ou même rien. Il y a "Nasira's naming ceremony", que j'aime beaucoup (tu verras, j'ai commenté cette vidéo l'année dernière). Ils jouent sans dundunba et sans aucune cloche au dunduns - franchement : tu le savais? Ca m'intéresse bcp, parce que Mamady a l'habitude d'enseigner les morceaux avec 3 cloches. Et j'aimerais bien savoir ce qu'il explique à ses élèves de la musique de sa région. Mon impression était tjs qu'il enseigne plutôt un truc "maninka-all-over" préparé pour des Blancs, mais c'est bien possible que je me suis trompé ou qu'il a changé un peu son style (je n'ai jamais été à un de ses stages, mais je parlé et travaillé avec pas mal de gens qui l'ont fait). Toi, qui a fait bcp de ses stages, tu pourras sûrement me dire plus à ce propos !
Désolé, Tempo, je sais que bcp d'admirateurs de Mamady sont très énervés ou perturbés quand je dis ou écris de telle choses. Pourtant c'est mon opinion et j'ai mes raisons. Au moins tu sauras, que je ne te ments pas ! ;-) Je pense que c'est quelque chose d'important aussi.

Bonne soirée à toi, Tempo, et à tout le monde,
Daniel
Avatar de l’utilisateur
Daniel Preissler
Membre actif
Membre actif
 
Groupe: Groupe des Utilisateurs Actifs
Messages: 51
Inscription: Lun 25 Avr 2011 18:16
Dernière visite: Ven 21 Juil 2017 12:10
Sexe: Homme
Cash sur compte: 205.00 Cauris
Banque: 731.00 Cauris
A remercié: 0 fois
Remercié: 0 fois

Publicités

Re: [Juin 2011] Djagbé, Madan

Messagede Tempo » Mar 14 Aoû 2012 19:56

Mon cher Daniel, toi tout comme Mamady, je vous vois comme deux passionnés de la "tradition village", vous devriez vous entendre, cela vous rassemble, mais des choses vous séparent, lui est Guinéen, il est né dedans, il y a grandi, il a été initié, il a eu de nombreux professeurs, il est l'ami des plus grands etc... toi non, pas encore, tu es au début de ton apprentissage, tu collectes les infos, tu t'interroges... il a beaucoup a apprendre aux passionnés comme toi.

Je le redis, lorsqu'il enseigne, il précise la manière dont les dununs sont joués au village, avec ou sans cloche, il raconte les origine, le contexte, il enseigne le chant, il le traduit...mais il enseigne les rythmiques avec les cloches. Pourquoi? je ne sais pas mais je peux m'en faire une idée:
Il joue avec les instruments dont il dispose, ils joue avec les instruments de son époque, le jeu de cloche rajoute à la musique et facilite l'exécution des parties de dunun et la polyrythmie c'est plus rigolo...
En gros il apporte quelque chose de plus et je le remercie pour tout cela aussi.

Personne ne peut t'obliger à l'aimer, par contre, si tu dis des bêtises rapportées par certains stagiaires qui n'ont ni écouté ni compris ou bien oublié la moitié de ses propos et qui se sont contenter de retenir que ce qui les intéresse, c'est à dire faire boumboum et kalakala! j'ai envie de te dire, prend de la distance et rencontre le pendant qu'il est encore temps.


:D
Avatar de l’utilisateur
Tempo
Modérateur
Modérateur
 
Groupe: Modérateurs globaux
Messages: 992
Inscription: Lun 4 Juin 2007 11:48
Dernière visite: Lun 6 Mar 2017 12:06
Sexe: Non spécifié
Cash sur compte: 398.00 Cauris
Banque: 27,109.00 Cauris
A remercié: 0 fois
Remercié: 1 fois

Re: [Juin 2011] Djagbé, Madan

Messagede Daniel Preissler » Mar 14 Aoû 2012 20:55

resalut Tempo et mercie pour ta réponse !
je laisse la première partie de ton message un peu à part. Ce n'est pas mon but de me comparer avec Mamady ou d'être comparé avec lui. Ce serait ridicule. Au même temps c'est difficile pour quelqu'un qui ne me connais pas de dire où je me trouve dans mon apprentissage. Ces deux petits sous-débats nous mettraient dans une argumentation qui n'est guère à régler pendant des années, surtout quand on ne se vois pas (je t'invite quand-même à regarder un peu sur youtube ce que je fais avec mon groupe Tolonba et en Guinée ;-) - pas de relation avec MK, bien entendu !).
J'aimerais pourtant bien te demander ce que ca veut dire pour toi personellement d'être "initié". A quel age ca se fait-il, combien de temps ca dure et à quel age ca finit, et aussi si tu comprends uniquement une "initiation" (à quoi d'ailleurs, la musique ou la vie culturelle en général?) au village par ce mot ou si tu penses à chaque développement musical avec le djembé, disons par exemple aussi de toi en Europe?

Je te suis par contre beaucoup dans la deuxième partie et j'ai beaucoup aimé que tu racontes précisement ce que Mamady fait en cours et tes idées envers ca. Je peux très bien accepter ton point de vue ! Et c'est vrai aussi que ce n'est pas toujours la faute du prof si ses élèves n'ont pas tout compris ou ne font pas attention à certaines choses. Je ne veux pas être condamné non plus pour chaque phrase de quelqu'un qui a fait un stage avec moi.

Tu as bien compris que son style de cours n'est quand-même pas ce que j'aime. ;-) Aussi parce que la plus grande partie de ce qu'il enseigne n'est pas traditionelle nul part. Merci de m'avoir expliqué qu'il explique tout ca à ceux qui sont prêts à écouter - c'est rès important. Je trouve quand-même dommage si on fait tout le tant autre chose que ce que l'on raconte - non, attends, c'est mal exprimé : Disons s'il aime la tradition de sa région et en raconte, mais fait généralement autre chose dans ses stages. Ne me comprends pas mal, stp, ca ne veut pas dire que la musique est plus mauvaise. Mais ca rend l'affaire plus dure de dire que la transmission de la tradition soit "le sens de sa vie" et qu'il soit un "défenseur des traditions". Pourquoi ne peut-on pas dire : Il respecte la tradition et il en parle beaucoup, parce que c'est important pour lui, mais il fait autre chose. ?

Petit détail à la fin : J'ai vu Mamady pas mal de fois. J'avoue que c'était jste en deux années. D'abord en 2001 quand j'ai passé plusieurs mois surtout à Conakry - certains jeunes de l'entourage de Famoudou à Simbaya Gare allaient souvent chez Mamady à Matoto lors de ses stages, parce que c'était souvent la fête et j'y ai été assez régulièrement. C'est là-bas que je l'ai connu comme un homme très sympa (je ne veux pas que ca s'oublie, tant de fois que tu as écrit que je ne l'aime pas ;-) ). Je l'ai vu je pense en 2006 chez Famoudou pour la dernière fois (je loge chez mon grand frère Billy Konaté quand je suis à Conakry, j'étais alors régulièrement dans la cours de N Fa Famoudou.
Et ses (ex-)élèves que j'ai rencontré n'ont pas été les plus mauvais, je t'assure (c'est un peu difficile, parce que là on est tjs proche à une discussion de niveau qui est dûr est avec eu de sens sur internet).

Après tout, je dirais que pour deux personnes qui ont une opinion contraire, on a trouvé pas mal de points communs ! C'est bien, ca !
Je te remercie beaucoup pour tes réponses et tes pensées et ca m'intéresse vraiment d'apprendre ton idée envers l'initiation !

Meilleurs voeux et à la prochaine,
Daniel
Avatar de l’utilisateur
Daniel Preissler
Membre actif
Membre actif
 
Groupe: Groupe des Utilisateurs Actifs
Messages: 51
Inscription: Lun 25 Avr 2011 18:16
Dernière visite: Ven 21 Juil 2017 12:10
Sexe: Homme
Cash sur compte: 205.00 Cauris
Banque: 731.00 Cauris
A remercié: 0 fois
Remercié: 0 fois

Re: [Juin 2011] Djagbé, Madan

Messagede Tempo » Mar 14 Aoû 2012 22:02

Tu es jeune encore, d'après ce que j'ai vu de toi, tu es encore loin des 40 ans.
Je retournerai voir tes vidéos mais j'ai le souvenir d'un groupe de passionnés. Ouvrons un sujet sur ton travail, je te donnerai mon avis.
L'échange est passionnant mais nous avons franchi le HS depuis quelque temps.

Pour l'initiation, c'est une chose qui m'échappe à moi français, c'est une "magie" qui agit sur les croyants.
Mamady, petit, a été pris en charge par le djembéfola de son village, il pourra te le raconter, je n'y étais pas.

Daniel a écrit:Il respecte la tradition et il en parle beaucoup, parce que c'est important pour lui, mais il fait autre chose. ?

Oui, mais il ne fait pas autre chose, il enseigne la tradition et ajoute c'est vrai, pourquoi? parce que la tradition a évolué, qu'elle évolue et qu'elle continuera d'évoluer. qu'en pense tu?

Il enseigne la tradition, il rajoute et en averti les stagiaires, c'est clair pourtant :D
Heureusement qu'il a eu la bonne idée d'inventer des patterns de cloche, parce que jouer les dununs sans cloche c'est ennuyeux de mon point de vue.

Ce qu'il enseigne est traditionnel nul part
tu iras lui dire, et tu lui expliqueras comment il faut jouer Jagbé, je suis sûr qu'il écoutera.
C'est un débat que tu dois avoir avec lui.

Bonne soirée et merci pour ce débat :wink:
Avatar de l’utilisateur
Tempo
Modérateur
Modérateur
 
Groupe: Modérateurs globaux
Messages: 992
Inscription: Lun 4 Juin 2007 11:48
Dernière visite: Lun 6 Mar 2017 12:06
Sexe: Non spécifié
Cash sur compte: 398.00 Cauris
Banque: 27,109.00 Cauris
A remercié: 0 fois
Remercié: 1 fois

Re: [Juin 2011] Djagbé, Madan

Messagede Daniel Preissler » Mer 15 Aoû 2012 09:04

Tempo a écrit:
Daniel a écrit:Il respecte la tradition et il en parle beaucoup, parce que c'est important pour lui, mais il fait autre chose. ?

Oui, mais il ne fait pas autre chose, il enseigne la tradition et ajoute c'est vrai, pourquoi? parce que la tradition a évolué, qu'elle évolue et qu'elle continuera d'évoluer. qu'en pense tu?

Il enseigne la tradition, il rajoute et en averti les stagiaires, c'est clair pourtant :D
Heureusement qu'il a eu la bonne idée d'inventer des patterns de cloche, parce que jouer les dununs sans cloche c'est ennuyeux de mon point de vue.


Merci d'avoir expliqué ce que tu penses de l'"initiation". C'est tjs intéressant à voir ce que les gens en pensent, comme aujourd'hui ca n'existe plus dans la forme ancienne, on devrait alors comprendre autre chose sous ce mot qu'il y a 80 ans. As-tu lu "L'enfant noir" de Laye Camara (son synonyme étant Camara Laye)? C'est assez intéressant. Pourtant je ne suis pas sûr si Mamady a tjs été au village à cet age (12 ans, c'est un peu tôt pour avoir fini, tu l'a dit aussi).
C'est clair que quelque chose de comparable me manque complètemet à moi (j'ai été accepté dans ma génération dans "mon village", mais ce n'est pas du tout pareil), mais ce n'était pas le sujet.

bien sûr que la tradition évolue, mais je ne comprends pas comment tu peux mettre les invention de Mamady dans ca. Il y a une vidéo sur yt où il explique que tout morceau traditionnel a été crée un jour, mais ce n'est pas vraiment correct. La musique a évolué aux villages, par individualité, esprit, idées, goûts dans une certaines situation ET si les autres batteurs et les danseurs/ses et les vieux du village l'ont accepté. C'est autre chose que d'inventer de nouveau rythme pour un cours. Je ne suis pas contre ca, d'ailleurs, mais ce n'est pas correct d'appeler ca traditionnel.

Pour les cloches, par contre, je dirait que "inventer" n'est pas le terme correct. Je pense que dans plus de 90% des cas j'aurais "inventé" les même cloches que Mamady. Il les a plutôt ajoutés, il a commencé à soit conakryser, soit hamanaiser les morceaux qui viennent de chez lui (et puis il les a fait plus simples). Et il a prix des morceaux d'un peu partout et les a mis sur 3 dundun, 3 cloches et 3 djembés. Pour cela les rythmes les plus "originaux" qu'il enseigne sont ceux de la région de Famoudou, où les 3 dunduns ont déjà été là avant.

Que tu trouves les dunduns sans cloches pas jolis, c'est une affaire de goût, moins de faits. Moi aussi, j'ai l'habitude de jouer les 3 dunduns avec 2 cloches, des fois deux dundun avec une ou 2 cloches (Je fais le style de Hamana et Gbérédou). Mais ca m'intéresse énormement de voir la version traditionnel (qui change biensûr, on est d'accord !) de bcp de coins différents. Et je trouve l'idée bizarre qu'il jouent une cloche ou un dundun de plus quelque part, parce qu'il pensent que j'aimerais mieux ca. Le développement à Faranah (à travers les Oularé qui ajoute souvent un dundunba) ou des fois en CI (ou certains gens font pareil et mettent le sangban au dundunba - musicalement, je veux dire) et peut-être différent. Ce n'est pas mon goût non plus, mais c'est plutôt influence ballet et panafricain que directement un problème de vente ou des "Blancs". C'est très dûr, voir impossible de définir les "limites" d'une tradition dans ce cas. Parce que comme tu dis, ca évolue tjs, des fois sous une influence exterrieure...

Bon, je pense en gros nous avons expliqué ce que nous en pensons. On ne tombera jamais complètement d'accord, mais on a mieux expliqué ce qui signifient certaines choses pour nous. Je te remercie pour cela !

On se relira, je suis sûr.
meilleurs voeux,
Daniel
Avatar de l’utilisateur
Daniel Preissler
Membre actif
Membre actif
 
Groupe: Groupe des Utilisateurs Actifs
Messages: 51
Inscription: Lun 25 Avr 2011 18:16
Dernière visite: Ven 21 Juil 2017 12:10
Sexe: Homme
Cash sur compte: 205.00 Cauris
Banque: 731.00 Cauris
A remercié: 0 fois
Remercié: 0 fois

Re: [Juin 2011] Djagbé, Madan

Messagede Tempo » Mer 15 Aoû 2012 21:03

Bonsoir Daniel,
merci d'avoir pris le temps d'expliquer précisément ton point de vue
merci aussi pour la référence bibliographique.
Si je comprends bien, pour apprendre la tradition il faut suivre tes stages :D c'est une bonne idée

Je ne cherche plus à apprendre le traditionnel d'Afrique de l'Ouest depuis maintenant 10 ans.
Cela ne m'intéresse pas plus que ça, j'ai beaucoup mieux à faire, la musique que j'ai en tête.
Je reconnais avoir beaucoup appris au contact des djembéfolas, j'ai les repères, je peux jouer avec eux, mais maintenant je cherche autre chose, comme apprendre l'improvisation, avoir un son, un tempo fiable, un répertoire varié...
Je suis davantage attiré par l'esprit de la plage que par les troupes constituées jouant la musique mandingue.
Un a priori qui prend racine dans l'expérience.
Ceci dit, je garde un très bon souvenir des stages de Mamady, c'est la raison pour laquelle je tenais à défendre, à juste titre ses qualités et son sérieux dans la défense de son patrimoine culturel.
Disons que vous avez tous deux les mêmes motivations, lui a vécu, il s'est démené et a fait beaucoup, il a beaucoup à nous apprendre encore, il ne sait pas tout mais il en connait un bout.


Meilleurs voeux à toi également :D
Avatar de l’utilisateur
Tempo
Modérateur
Modérateur
 
Groupe: Modérateurs globaux
Messages: 992
Inscription: Lun 4 Juin 2007 11:48
Dernière visite: Lun 6 Mar 2017 12:06
Sexe: Non spécifié
Cash sur compte: 398.00 Cauris
Banque: 27,109.00 Cauris
A remercié: 0 fois
Remercié: 1 fois

Re: [Juin 2011] Djagbé, Madan

Messagede Tito » Mer 15 Aoû 2012 22:21

Bonsoir à tous et bonsoir Daniel et Tempo,
et bien quel débats :), ça a un peu dérivé du Djagbe mais bon.... lol

Tout d'abord Youl à mon sens l'interprétation de fara Tolno est un truc style ballet qui sonne comme du djagbe mais qui n'est pas du djagbe (quand les fut sont separé)

Daniel, oui je sais qu"en guinée aussi on ne jou pas les cloches partout et certaines regions n'ont pas de dunumba à la base (comme à Faranah)

Ensuite grande discution sur Mamady, que je trouve aussi très sympa et ouvert et que j'ai aussi rencontré à de nombreuses occasions comme beaucoup de monde qui gravitent dans ce (petit) monde

Je ne vais pas relancer le débat, mais je pense qu'il y aura toujours les pro Mamady (sans etre péjoratif), et ceux qui discutent plus de ce qu'il à fait
Mamady à fait beaucoup pour le djembé et la musique africaine, personne ne peux nier ça, on peut dire que c'est lui (grace à l'influence par amont des ballets africains) qui a fait connaitre le djembe en europe
Mais il est vrai aussi qu'il a compris l'esprit des "blancs" et je pense que c'est bien l'une des raisons de son succes, Mamady est très intelligent
Maintenant il ne sort rarement que du bien d'une chose... et c'est pareil pour Mamady ou plutot la "methode" Mamady

Je comprends un peu le point de vue de Daniel par rapport au reste de la tradition et egalement Tempo par rapport à ce que Mamady a amené
Maintenant pour ce qui est de la tradition n'oublions pas que Mamady est parti au Ballet à l'age de 12 ans si je ne m'abuse et qu'il n'ais retourné dans son village que plus de 20 ans après. Soit son premier maitre est le djembefola traditionnel de son village, mais je pense que nous pouvons admettre que le plus gros de sa formation c'est faite au sein des ballets, dont il a un jeu assez représentatif d'ailleur

Il est vrai aussi que les ballets construisaient leurs pièces sur le répertoire traditionnel, mais avec beaucoup d'adaptation
Maintenant moi ce qui me dérange dans la méthode Mamady c'est plus ce qu'il y a autour, le fait que certaines personne montre Mamady comme celui qui connait tout et que si Mamady a dit ça c'est ça et pas autre chose
Pour exemple, un jour avec des amis on rencontre des gars qui ont travaillé avec Mamady; on joue un peu ensemble, des rythmes de mamady uniquement et quand on lance un rythme, Farabanka, un rythme Malien ils nous demandent ce que c'est. Quand on leur dit, ils disent que non, Mamady n'a pas joué ça donc ça existe pas... carrément. Bon c'etait y a bien longtemps on commençais à peine et le djembe etait beaucoup moins repandu... et c'est un cas extreme :).. mais bon des anecdotes comme ça j'en ais un paquet et c'est celà qui me dérange
Il y a énormément de grand maitre (sans compter les jeunes que l'on appele maitre un peu rapidement) tel les Maré Sanogo, Ibrahim Sarr, François Dembélé et bien d'autres, Tous celà au même titre que Mamady détiennent un bout de la tradition

Dernière chose, Daniel qui à parlé de la Guinée (Hamanah Gberedu), Tempo de Mamady et de la tradition transmise par ce dernier, mais n'oublions pas que le Manding comprennais une bonne partie du Mali, peut etre plus que de la Guinée :)

Et les gouts musicaux restent personnel, mais beaucoup de rythmes sont joué sans cloches du tout au Mali, il s'en dégage une magie particulière que l'on ne retrouve pas en Guinée... J'adore la musique Malienne car je la trouve plus "barré", plus "trituré"... Tempo bien souvent les cloches (par le défilement des croches ou demi croches) induisent une pulsation ternaire ou binaire. Au Mali on ressent pas ça comme ça, il s'en foute si c'est ternaire ou binaire et de nombreux rythme sont entre les deux, tels qu'un Sunu ou Sogoninku voir un N'grinba, et dans un même rythme on peux changer d'un tempo binaire au ternaire comme ça, juste par rapport a une note ou une parole de chant.... c'est vraiment planant lol

Voilà, en tout cas merci pour votre débat
et bonne continuation à tous
Avatar de l’utilisateur
Tito
Membre actif
Membre actif
 
Groupe: Groupe Staff Technique
Messages: 85
Inscription: Lun 26 Jan 2009 19:26
Dernière visite: Dim 24 Jan 2016 14:24
Localisation: Montpellier
Sexe: Non spécifié
Cash sur compte: 500.00 Cauris
Banque: 9,218.00 Cauris
A remercié: 0 fois
Remercié: 0 fois

Re: [Juin 2011] Djagbé, Madan

Messagede Daniel Preissler » Mer 15 Aoû 2012 23:28

merci à vous deux pour ces derniers message !
là on est d'accord.
Tito, le territoire du mandinge, ca dépends de l'époque, je pense. ;-) Il y a des régions malinké en Guinée qui ne l'était pas il y a 300 ou 400 ou 500 ans...
Quand-même le nom de l'état du "Mali" est un peu arbitraire ou même volé ;-)
musicalement je ne pense pas qu'il y a une "frontière" à la frontière, ou bien? bon, une autre fois.
bonne nuit, d
Avatar de l’utilisateur
Daniel Preissler
Membre actif
Membre actif
 
Groupe: Groupe des Utilisateurs Actifs
Messages: 51
Inscription: Lun 25 Avr 2011 18:16
Dernière visite: Ven 21 Juil 2017 12:10
Sexe: Homme
Cash sur compte: 205.00 Cauris
Banque: 731.00 Cauris
A remercié: 0 fois
Remercié: 0 fois

Précédente

  • Sujets Similaires
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Connexion  •  M’enregistrer


  • Publicités