www.djembefola.fr www.djembefola.fr
www.djembefola.fr • Search

Search found 18 matches

Return

Solos originaux

bonjour les gens... comme vous le devinez en voyant le sujet, il est question des solos originaux. je parle de ceux qui sont demandé entre autres choses lors du chemin qui mène au statut de professeur TTM.
Si je ne dis pas de bêtises, il me semble que ces solos originaux sont au nombre de douze. donc la est ma question:
Quelqu'un aurait il par hasard connaissance de ces fameux solos? les noms, en partition, en audio. je suis assez désireux de les apprendre, et ce depuis quelques années déjà. même si je n'ai pas beaucoup agis pour les connaitre.

Merci pour vos réponses...
by Black-pm5
Thu 6 Nov 2014 23:49
 
Jump to forum
Jump to topic

Télécharger et utiliser Percussion Studio (Fichiers PCC)

Télécharger et commencer à utiliser Percussion Studio

Percussion studio est un logiciel d'écriture rythmique simplifiée. Il est réservé aux instruments à percussions. Les rythmes écrits avec ce logiciel peuvent être joués par ce même logiciel.

- Logiciel : Percussion Studio
- Auteur : Henry Kellner / Moosware
- Site officiel : http://www.moosware.net/PercussionStudio/
- Version actuelle : v3.05
- Extension des fichiers : *.PCC
- Compabilité : Windows 9x/ME/NT/2k/XP/Vista/7 (Pas de Linux ni de MAC !!)
- Licence : 29$

Le tutoriel complet rédigé par Mike, administrateur de http://www.djembefola.fr :
Tutoriel_percussion_studio.pdf

Télécharger Percussion Studio en cliquant sur l'image suivante :
- Pour télécharger le logiciel, rendez vous sur le site de l'éditeur : http://www.moosware.net/PercussionStudio/setup.exe
- En cas de problème technique sur le site de Moosware, vous pourrez retrouver le fichier setup de la version 3.05 sur notre site : http://www.djembefola.fr/forum/downloads.php?view=detail&df_id=38
- Pour obtenir de l'aide concernant l'installation, suivez notre tutoriel : http://www.djembefola.fr/forum/downloads.php?view=detail&df_id=39
- Après installation du logiciel, vous pouvez tester ce premier fichier en cliquant sur l'image ci-dessous : [url]http://www.djembefola.fr/forum/downloads.php?view=detail&df_id=8][/url]

Installer des instruments supplémentaires sur votre logiciel Percussion Studio :
Le logiciel ne contient que des instruments basiques avec leurs sons. De nombreuses partitions utilisent des instruments supplémentaires qui sont disponibles ici : http://www.moosware.net/PercussionStudio/phpInstruments/index.php?new=1. Il faut les télécharger un par un puis les ajouter dans le répertoire Inst de votre logiciel Percussion studio 3. Sur Win 7 (ou Vista), il faut aller dans votre disque principal (C:\Programmes\PercussionStudio3\Inst). Sur XP, même combat mais avec C:\Program Files ... Notre site propose également 4 archives qui contiennent de nombreux instruments utiles.
- Djembés supplémentaires : http://www.djembefola.fr/forum/downloads.php?view=detail&df_id=41
- Dununs supplémentaires : http://www.djembefola.fr/forum/downloads.php?view=detail&df_id=42
- Balafons : http://www.djembefola.fr/forum/downloads.php?view=detail&df_id=43
- Divers : http://www.djembefola.fr/forum/downloads.php?view=detail&df_id=44

Malgré tout, de nouveaux instruments sont ajoutés régulièrement sur Moosware alors suivez les nouveautés !



Comment fonctionne ce logiciel pour une simple lecture de fichier ?

http://img524.imageshack.us/img524/5113/interfacedepercussionstbj6.jpg

Attention : Ce logiciel est une version d'essai, vous pourrez produire des partitions et les jouer (vous entendrez le son), mais vous ne pourrez pas les sauvegarder ni sauvegarder les sons au format MP3. Pour sauvegarder le fichier PCC et/ou le fichier MP3, il vous faudra acheter la licence sur le site henrykellner.com . Cependant, grâce au logiciel libre : Audacity 1.2.6 , il vous sera toujours possible d'enregistrer vos productions en les sauvegardant sous forme de fichiers MP3 (voir ci-dessous).



Où héberger ses fichiers .PCC
Après acquisition de la licence, vous allez chercher une façon de les partager. Voici comment procéder :

1- Sur notre forum, au sein d'un message :
Vous pouvez en premier lieu charger vos PCC dans le forum "RYTHMES" > "Partitions de djembé" : http://www.djembefola.fr/forum/partitions-djembe/.
- Créez votre sujet et écrivez les éléments qui se rapportent au rythme que vous voulez diffuser.
- Ensuite, il suffit de cliquer sur l'onglet "Ajouter des fichiers joints" en dessous de la fenêtre de rédaction du message.
- Cliquez sur "Choisissez un fichier" et sélectionnez votre PCC sur l'ordinateur
- Cliquez sur "Ajouter le fichier"
- Optionnel : vous pouvez utiliser la fonction d'insertion à un point spécifique dans votre sujet.
Ceci vous permet de diffuser votre fichier pour la communauté (fichiers accessibles uniquement aux inscrits) et de suivre leur nombre de téléchargement. Ces fichiers présentent également l'avantage d'être utilisés par nos autres modules : par exemple, le module RYTHMES va rechercher les fichiers PCC qui pourraient correspondre à un rythme et les afficher sur la page du rythme.

2- Sur notre forum, au sein du module TELECHARGEMENT :
Si vous ne souhaitez pas rédiger un message et que vous voulez aller plus vite. Vous pouvez déposer le fichier sur notre module TELECHARGEMENTS dans la section "Rythmes" > "Rythmes PCC" : http://www.djembefola.fr/forum/downloads.php?cat=1. Pour ce faire :
- cliquez sur "charger un fichier" (à droite de la page, en haut du tableau)
- Suivez les indications à l'écran (entrez le nom, choisissez le fichier, ...). Remarque : certaines options ne sont visibles/accessibles que par certains groupes
- Cliquez sur "envoyer"
Félicitations ! Votre fichier fait alors partie de notre base de données ! Ce module est également utilisé par nos autres modules : par exemple, le module RYTHMES va rechercher les fichiers PCC et autres qui pourraient correspondre à un rythme et les afficher sur la page du rythme.

3- Chez un hébergeur indépendant :
Si vous ne souhaitez pas utiliser notre site, vous pouvez passer par un hébergeur indépendant gratuit. Nous vous proposons d'utiliser le site de Free : http://dl.free.fr/. Il permet de charger des fichiers, même de taille très importante, et ce, gratuitement. La disponibilité est très correcte et le service de bonne qualité.



Petite démonstration vidéo d'une partition écrite avec Percussion Studio

Watch on dailymotion.com


Voici le fichier qui a été réalisé au cours de cette démonstration :
http://img440.imageshack.us/img440/7435/iconepercussionstudiooy1.jpg



Pour aller plus loin : enregistrer des PCC en wav gratuitement, les étapes à suivre

1) Ouvrir Audacity 1.2.6
2) Cliquer dans le menu déroulant (en haut à droite)
puis sélectionner
-> VISUALISER L'ENTREE
-> Assurez vous que le VOLUME MICRO soit au MAXIMUM
Micro: ( - ...........l + )
3) Pour démarrer l'enregistrement, cliquer sur le bouton rouge
4) Démarrer la lecture du logiciel Percussion Studio
5) Pour stopper l'enregistrement, cliquer sur le bouton jaune
6) Pour sauvegarder
-> FICHIER -> EXPORTER EN MP3 -> NOMMER -> RE NOMMER

Exemple de fichier MP3 d'un rythme réalisé avec Percussion studio
et enregistré par Audacity avec la méthode exposée plus haut:

http://www.fileden.com/files/2007/3/5/852355/exemple.mp3

http://img156.imageshack.us/img156/2686/interfaceaudacityfo5.jpg

Bonne musique !
by Tempo
Thu 29 Nov 2007 09:13
 
Jump to forum
Jump to topic

NINJAM jouer en live avec des musiciens du monde entier

Je me permets de partager ce formidable outil gratuit de partage de la musique vous m'y retrouverez très souvent, sous le pseudo Doublebass
http://www.partoch.com/ninjam/ en français
http://www.cockos.com/ninjam/ en anglais
http://forum.cockos.com/showthread.php?t=12578 en anglais

Avec cette belle communauté sympathique l'on peu jouer ensemble a des milliers de km de distance. Tous les styles sont présents avec majorité de rock pop et pas mal de jazz.
vous pouvez écoutez des musiciens jouer en live à cette adresse http://ninbot.com/live
Le principe est simple pour compenser la latence liée au contrainte d'internet ninjam utilise une mesure de décalage pour que tout le monde entende la même chose au même moment. Du coup plus de problème de latence comme sous skype ou msn et une qualité sonore vraiment excellente. On joue en live mais en réalité on est décalé d'une ou deux mesures (mais heureusement on ne l'entends pas)
Aucun djembe sur ninjam pour l'instant (sinon exceptionnellement le mien , mais vue mon niveau cela ne compte pas :) ).. cela pourrait permettre de jouer a plusieurs djembes et d'initier certains

Si quelqu'un rencontre qq difficultés pour paramétrer ou sur le principe de fonctionnement ; je l'aiderai volontiers
Si quelqu'un veut jouer avec moi contactez moi par mp


C'est possible sous Mac et sous windows (j'utilise ce dernier)


Ninjam, ou Comment jouer ensemble de chez soi !
Ninjam est un système permettant de créer une salle de répétition virtuelle pour les musiciens éloignés.

Le principe est simple, les musiciens connectent leurs instruments sur leur pc, puis lancent un logiciel qui va les mettre en relation, pour pouvoir jouer ensemble, en quasi temps réel.
Similaire au principe de discussion d’MSN, Ninjam permet donc de jouer ensemble, de façon synchronisée, en restant tranquillement chez soi.

Contrairement aux systèmes précédents, Ninjam partage tout type de son que votre pc peut compresser, c'est-à-dire tous les instruments directement enregistrables, mais aussi tous les instruments acoustiques et la voix par l’intermédiaire d’un simple micro connecté sur votre ordinateur. Les possibilités sont donc énormes.
Comme tous les systèmes lié à Internet il est impossible de faire du temps réel avec Ninjam. Entre le moment où votre instrument émet un son, le temps que votre pc le transforme en données internet, que ces données arrivent jusqu’au serveur et que le serveur les envoi aux autres pc connectés, il y a forcément un décalage. Mais Ninjam est particulièrement performant et très intéressant car il synchronise ce décalage, du coup cette « latence » reste toujours la même. Il faut donc s’attendre à jouer avec un demi temps d’écart entre la réalité et le son entendu mais on oublie très rapidement ce petit handicap dès lors qu’on prend plaisir à jouer entre amis.
Cela permet évidemment aussi de s’inviter au milieu d’un petit bœuf et de faire des rencontres musicales sympas.

Comment ça marche ?
Une fois connecté, le serveur vous place sur un des canaux de la salle virtuelle, votre instrument ou micro est immédiatement entendu par les autres joueurs connectés, et évidemment vous entendez aussi leurs instruments.

Configuration Requise
Un instrument « branchable » ou un micro
Un ordinateur de puissance moyenne
Une carte son de qualité correcte acceptant votre micro ou votre instrument
Une connexion Internet
by dbass
Tue 9 Sep 2014 13:32
 
Jump to forum
Jump to topic

Phil66

Présentation:
Bonjour à toutes et à tous, j'ai 48 ans, je fais des percus mandingues depuis quelques années, j'avais arrèté ces 2 dernières années et le virus m'a repris au mois de septembre. Je suis dans une assos de Pontoise très sympa qui s'appelle soundiata. Donc je fais du djembe et des douns, et ces derniers temps nous rebossons sur un bon vieux djansa avec des phrases d'intro sympa et complexes (et oui 2 ans sans jouer ça se voit...mais c'est comme le vélo ça ne s'oublie pas sauf la vitesse et l'endurance!!) et sur soko. Au plaisir d'échanger avec vous très bientot
Philippe.
Principaux instruments et activités pratiqués:
Djembé, Djembé jam
Vous aimez (albums, musiciens) ...:
Thomas Guei, Aruna dembele, Mamady, Amada Dramé, Guem, famaudou Konaté
Votre premier contact avec les percussions ?:
En 1992, j'ai pris des cours de congas à Saint denis et je jouais de temps en temps sans etre assidu, ensuite période djembe plage, rien de sérieux, jusqu'à ce que je déménage et que je trouve mon assos sur pontoise et des profs très sympas dont certains vont régulièrement au Burkina et ramène des phrases qu'on essaye de reproduire.
Depuis quelle année jouez/dansez vous ?:
2007
Qui est votre professeur ?:
Loic, un ami de Thomas Guei avec qui il fait régulièrement des stages.
Comment avez-vous connu le forum (Google, lien, bouche à oreille) ?:
Au hasard d'une recherche d'avis sur BaraGnouma
by phil66
Thu 27 Nov 2014 18:42
 
Jump to forum
Jump to topic

Ibrahima Sarr (Mali)

eh, il n'a pas de topic, ce grand djembefola ? ;)

outre son excellent album Porte 386...

Watch on youtube.com


...il cartonne actuellement avec un nouveau projet, BKO Quintet, et ça déchire !

leur 1er album "Bamako Today" est dispo (CD + DVD - documentaire au top) et il vaut vraiment le détour !
http://www.budamusique.com/product.php?id_product=640

À ce jour, l’association de la guitare des griots et du luth des chasseurs bambaras n’a jamais été proposée dans l’univers sonore des musiques maliennes. Deux mondes opposés que les percussionnistes Ibrahima Sarr et Aymeric Krol ont décidé de réunir afin d’élaborer une musique résolument urbaine et ancrée dans un patrimoine séculaire. Ibrahima Sarr, puissant percussionniste qui maîtrise avec aisance les sons du tambour djembé, a parcouru le monde aux côtés de Oumou Sangaré. Fassara Sacko, dont la voix prend aux tripes, se distingue des autres griots dans les fêtes traditionnelles. Petit-fils de Yoro Sidibé, Nfaly Diakité chante et joue son donsongoni (luth à 6 cordes) lors des cérémonies animistes de ses pairs. Descendant de Djeli Baba Sissoko, le virtuose du djelingoni Abdoulaye Koné, entendu notamment aux côtés d’artistes comme Tiken Jah Fakoly et Salif Keita, a développé un style unique et psychédélique. Enfin, Aymeric Krol, un habitué des scènes internationales qui a souvent posé ses valises à Bamako, groove sur son étrange batterie. Invité : Piers Faccini.

http://bkoquintet.com/ (et sur FB)

http://www.budamusique.com/img/p/640-692-large.jpg
by Dununba
Wed 26 Nov 2014 07:54
 
Jump to forum
Jump to topic

reportage sur la censure au Nord Mali...

Pour ceux que ça intéresse, voici un reportage pas mal fait avec des infos sur la situation au Nord Mali.

http://www.rue89.com/rue89-culture/2013/01/17/avec-les-islamistes-et-la-guerre-la-musique-se-perd-au-mali-238700

Bonne lecture et écoute, PJ.
by pucklejuste
Thu 17 Jan 2013 20:19
 
Jump to forum
Jump to topic

Groove funk pop rhumba reggae .... video d'apprentissage

Je cherchais des grooves divers non africains .. même si ce n'est pas vraiment l'approche du site , j'en suis bien conscient.

J'ai été très interressé notamment par la diversité des sons possibles sur un djembé

Ce jeune met en place des grooves vraiment intéressant et a une approche didactique vraiment sympathique et efficace. 8) . Il joue sur un djembe "moderne" en fibre de verre.
J'imagine que cela pourra interessé d'autre que moi


https://www.youtube.com/playlist?list=PLC05ABBD368B99580

Si vous avez d'autre liens de ce genre merci
by dbass
Mon 15 Sep 2014 21:03
 
Jump to forum
Jump to topic

Les essences de bois des djembés et dununs

Les essences de bois utilisées pour la fabrication des percussions mandingues


Les essences de bois utilisées pour la confection d'instruments de musique Mandingue sont variées et de qualité très variable. Quand vient l'heure de l'acquisition d'un instrument, les critères nous permettant de le choisir sont plus que rares et donc bienvenus.
De nombreux conseils sont prodigués sur le Net et notamment sur notre excellent site http://www.djembefola.fr/ afin de vous aider dans la quête de votre instrument.
Certes, la qualité de frappe du percussionniste et son expérience sont essentiels pour la qualité du son, mais la taille de l'instrument, sa forme, l'épaisseur et le style de peau montée, le pays de provenance et les artisans luthiers sont autant de facteurs faisant aussi varier la qualité et le son de l'instrument. Pourtant, un des critères essentiels reste le choix de l'essence de bois dans lequel est fabriqué votre futur djembé, dun...et là, le Net est peu bavard.
Voilà ce qui m'a motivé à entreprendre des recherches sur le sujet et à tenter d'écrire cet article.

Étant moi-même charpentier, j'avais quelques connaissances sur les bois avant de commencer mais pas suffisamment pour me lancer. J'ai donc demandé à Kribé SANOU , forgeron de caste, luthier Burkinabé réputé pour la qualité de son travail, résidant à Bobo Dioulasso, de m'aider dans cette entreprise. J'en profite d'ors et déjà pour le remercier chaleureusement pour les longues heures qu'il nous a consacré et pour les nombreuses photos qu'il nous a partagé.

Dans cet article, nous avons essayé d'apporter le maximum d'informations sur les différents bois, de l'arbre à l'instrument, en fonctionnant sous forme de «fiches». Certaines essences sont moins documentées et si vous avez des informations complémentaires, je compléterai.

Mais commençons tout d'abord par quelques généralités et quelques idées reçues.

Il n'y a que les essences africaines pour faire de bons djembés/duns ?
Quand on veut se mettre au djembé, aux duns, au balafon ou au krin, on a souvent envie d'acquérir un instrument «authentique» et on se tourne donc naturellement vers les instruments fabriqués en Afrique et en bois africains.
Cependant, l'Afrique de l'Ouest a de moins en moins de forêts. Les habitants qui font pour la plupart leurs repas au brasero ont besoin de charbon et les forêts sont de plus en plus pillées, rachetées ou exploitées par des forestiers et des firmes multinationales attirées par les bois exotiques chers et rentables si on ne fait que les couper et les envoyer.
A la tronçonneuse ou aux tracteurs forestier ils peuvent abattre et traiter jusqu'à 50 arbres par jour, des fois sans même être propriétaire des forêts. De ce fait quand les forgerons (caste dont les luthier font partie) vont chercher du bois à la hache pour les instruments ils se font mal voir, mal recevoir par les villageois des alentours.
La plupart du temps, les chefs de villages et les conseils quand les multinationales viennent racheter les forêts, ne voient pas les conséquences de l'exploitation à venir. Ruissellement des eaux, glissements de terrains, des coulées de boues sur les cultures et bien souvent ils regrettent après coup.
Du coup quand quelqu'un vient chercher du bois on se méfie et on essaie d'en tirer un profit. Douanes illicites, racket et j'en passe sont monnaie courante dans bien des pays.

Les campagnes de reforestation sont encore trop timides, les progrès en fours solaires et autres système sont encore anecdotique donc le bois devient un réel problème aujourd'hui.

On peut se passer de bois en faisant des percussions en résine ou autres fibres synthétiques comme les djembés REMO ( http://www.remo.com/portal/products/6/28/djembe.html ) mais le son est nettement différent des instruments traditionnels.
Du coup, nous qui avons des forêts des plus fournies en Europe et notamment d'essences excellentes pour la lutherie pourquoi ne pas construire des percussions en bois de chez nous.
Certains l'ont fait mais cela reste rare. Voici quelqu'un qui fabrique de nos jours des instruments en France.

Olivier LANGLOIS.pdf

http://www.djembefola.fr/pdf/Olivier_LANGLOIS.pdf


Il ne faut pas acheter de djembé, duns... sur le Net ?
Il est certain que le choix d'un instrument est plus facile à faire quand on l'a dans les mains. Cependant, quand on a des sites qui détaillent particulièrement bien leurs offres, vous donnent la possibilité d'affiner votre choix par mail et vous conseillent de façon très professionnelle comme sur http://www.percussion-africaine.com/ , http://www.wassoulou.com/ ou http://www.baragnouma.com/ , cela devient possible.
Un autre point de vue, quand vous pouvez choisir l'essence la taille, la forme, la peau et la déco de votre futur instrument et qu'il est fabriqué par un luthier confirmé comme http://kribesanou-krindjembe.wifeo.com/ cela devient aussi une aventure possible.
D'autres sites et d'autres luthiers existent bien entendu, je ne cite que ceux que je connais pour avoir travaillé avec eux et dont je suis sur du sérieux. Si vous en connaissez d'autres, faites le savoir cela servira à beaucoup de membres.
Sinon le choix d'un instrument est quand même préférable en l'essayant quand c'est possible.

Une percussion avec de la pâte à bois est à proscrire ?
Certaines percussions présentent des réparations à la pâte à bois et sont de fait retoqués. Ne soyons pas si catégorique sur ce point.

Une réparation, si elle est bien faite et qu’elle suit le sens des fibres du bois, ne gâte pas la sonorité de l’instrument ni sa solidité. Ce n’est donc pas forcément un critère de qualité de bois ni de l’instrument fini...si la réparation bien sûr a été bien étudiée et faite en respectant le bois : son sens de fil qui peut varier tout autour du bois, son cœur qui peut être décentré, ses nœuds dus aux branches qui ont été taillées lors de sa croissance.

Une percussion avec de l'aubier est à proscrire ?
L'aubier est la partie de l'arbre situé juste sous l'écorce. Souvent plus clair et plus tendre que le bois de cœur ou « duramen », il est aussi plus souvent attaqué par les insectes et les champignons que le reste de l'arbre. On peut en trouver sur les percussions et certains instrumentistes sont littéralement allergiques à cet aubier déconseillant l'achat d'une percussion en ayant. Pourtant, toutes les percussions présentant de l'aubier ne sont pas à proscrire loin de là.

Les clients ont très peur de l’aubier, voire même le rejettent et pourtant on ne peut fournir des bois, tous , sans aubier. La brousse se vide, les arbres n’ont pas le temps de pousser gros gros avant d’être coupés.
C'est nouveau de moins de 20 ans cette mode de ne pas vouloir d'aubier; avant, chaque djembé était fait dans l'aubier, je reconnais que les acheteurs deviennent plus exigeants sur la qualité et qu’ils veulent des djembés qui durent. Les djembés sont
devenus leur ami et plus seulement un simple instrument de percussion. C’est le temps qui fait cela, la musique africaine s’est beaucoup exportée ces dernières années.
Je pense que là où pourrait se situer un problème, c'est dans l’essence du bois initialement, si c'est du bois blanc plus poreux, plus léger par exemple.
Cela dépend de la taille aussi, si le bois a été arraché pour le tailler (comme certains utilisent des tronçonneuses) ou si les fils du bois parfois capricieux, les veines, n'ont pas été respectées. Ce qui peut être gênant c'est quand l'aubier est assez important et se voit également à l’intérieur... (donc il est dans l’épaisseur de l’instrument) ; Dans ces cas là, le djembé pourrait plus avoir tendance à partir sur l'ovale lors de la tension vu les différences de densités..., les insectes ont également plus tendance à se nicher dans l'aubier que dans le bois dur.
Si tout cela est respecté (donc une couche superficielle ne valant pas la moitié de l’épaisseur de l’instrument), dans les goni, caïlcedrat, linké, cela ne joue absolument pas sur la solidité de l’instrument ni sur le son.
La protection du bois, avant le montage, doit être exigée aussi. C’est à l’artisan de respecter ces règles de bon travail, s’il veut éviter que des peurs non justifiées se propagent ou des idées généralisées sur tous les instruments ou vendeurs. En cas de doute, demandez des photos de la partie aubier intérieur et extérieur de l’instrument ainsi on se fait une idée. Et pour te dire, j’ai des clients qui me disent, après réception, que leur instrument est encore plus beau avec ses yeux d’aubier. (conversation rapportée entre Mike et Kribé SANOU.)

Quelques définitions pour s'y retrouver
Densité : c'est la masse volumique du bois c'est à dire le rapport de sa masse avec son volume. La masse volumique de référence est celle de l'eau qui est égale à 1 c'est à dire 1tonne au mètre cube. En gros, plus le bois est dense plus il pèse lourd. A titre d'exemple, le sapin est d'une densité de 0,5 soit 500kg par mètre cube sec, le chêne entre 0,75 et 0,85 soit 750 à 850kg le mètre cube sec.
Attention, un bois de forte densité n'est pas obligatoirement dur, d'autres facteurs rentrent en jeu pour cela, notamment les fibres du bois, sa composition, la présence ou non de silice ou autres éléments dans le bois.

Grume ou fût de l'arbre : Base cylindrique de l'arbre (tronc) recouvert d'écorce, appelé fût quand l'arbre est sur pied et grume quand il est exploité.

Grain du bois : les fibres du bois sont plus ou moins fines et plus ou moins serrées. Plus les fibres sont fines et serrées plus le grain est fin.

Fil, Contrefil : Les fibres du bois peuvent être bien rectilignes et unidirectionnelles ; on dit que le bois est dans le fil. Il sera plus facile de le tailler. A contrario, quand les fibres sont peu rectilignes voire torses et multidirectionnelles on dit que le bois est à contrefil. Il sera donc plus dur à tailler.

Le veinage : C'est l'ensemble des dessins que forme les fibres du bois. Il peut ressembler à des flammes, à des paillettes, des petites torsades etc...en marquetterie le veinage est très important. Selon les essences le veinage porte un nom comme « la loupe » pour le chêne.


Voilà donc pour les généralités. Passons dès à présent aux différentes fiches.
Bonne découverte et n'hésitez pas à m'aider à les compléter.


Remerciement :
Merci à Antoine de http://www.tout-pour-le-djembe.com/ , à Olivier LANGLOIS, à Bakuba de http://bakuba.centerblog.net/ , à Didier DEMOLIN, à David de http://www.percussion-africaine.com/ , à Marco SCHMIDT et Steen CHRISTENSEN de http://www.westafricanplants.senckenberg.de/ pour leurs photos.

Et liens :
http://www.djembe.com/
http://www.lesarbres.fr/
http://djembe-art.de/index-fr.htm
http://www.woodforum.be/fr/
http://www.wassoulou.com/
http://www.prota.org/
http://djembefola.com/articles/djembe-woods.php

Autres sources de documentation
-"Mémento du forestier" Albert R. MANN at Cornell university
-"Aménagement des forêts naturelles des zones tropicales sèches" de R. Bellefontaine, A. Gaston, Y. Petrucci, Cyrille Kaboré, Food and Agriculture Organization of the United Nations - 1997
-"Revue forestière française, Volume 20" Ecole nationale du génie rural, des eaux et des forêts (France), École nationale des eaux et forêts (France), France. Ministère de l'agriculture - 1968
-"Flore du Cameroun, Numéros 1 à 2" André Aubréville, Laboratoire de phanérogamie (Muséum national d'histoire naturelle) - 1963
-"Revue du bois et de ses applications, Volume 6" Institut national du bois - 1951
-"Flore forestière soudano-guinéenne: A.O.F. - Cameroun - A.E.F." André Aubréville - 1950
-"Méthodes modernes pour l'exploitation et l'utilisation rationnelles du bois", rapports présentés au Congrés International pour l'Exploitation et l'Utilisation Rationnelles du Bois, Paris, septembre 1946
-"Naissance de la voix d’un tambour à fente chez les Mangbetu. Du geste de l’artisan à celui du musicien et du danseur" de Daniel BARIAUX et Didier DEMOLIN
by pucklejuste
Sat 6 Oct 2012 12:45
 
Jump to forum
Jump to topic

Faut-il des bouchons d'oreille pour jouer du djembé ?

Hello,

tout est dans le titre. Dans l'asso que je viens d'intégrer, un tiers des personnes ont des protections auditives.
Autant quand je joue seul chez moi je ne me sens pas gêné, autant quand on joue tous ensemble (une quinzaine environ), ça envoie !
Je me demandais quel niveau de db on pouvait attendre en pareils cas...
Merci pour vos retours.
Thierry
by titi_38
Fri 8 May 2015 17:07
 
Jump to forum
Jump to topic

La charleston du tapeur

Bonjour à tous,

voici un petit bricolage que j'ai réalisé.

Quand on joue très souvent seul, comme c'est mon cas pour accompagner des cours de danse contemporaine ou jazz, on ressent rapidement le besoin de "remplir" avec plus d'instruments. Les deux mains étant prises, il reste les pieds... On peut utiliser une charleston, voir un pied de batterie avec une cloche, mais lorsque l'on joue des percussions, il est préférable de compléter avec un instrument dont le son se mélange bien avec celui des peaux frappées à la main. Depuis quelques temps, je voulais acquérir un "Foot Cabassa", instrument de percussion qui se joue normalement à deux mains, mais dont il existe un modèle adapté à un pied de batterie. C'est la marque MEINL qui vend ça, à près de 200 euros. L'instrument est précis et de bonne facture, mais le son n'est pas totalement satisfaisant, trop métallique, pas assez doux. De plus, il n'y a qu'une variation possible - bloqué ou avance pas à pas. J'ai imaginé un montage avec une calebasse à coquillages, appelé Yabara ou Ya en Côte d'ivoire, mais sous d'autres noms dans d'autres pays d'Afrique. Après quelques heures de réflexion mais quelques minutes seulement de montage, le résultat a été au-delà de mes espérances. Voici, téléchargeable sur le site de Mamoutou, la manuel de montage en pdf et une toute petite vidéo de démonstration :

http://mamoutou-kone.fr/Montage.html

Et une petite photo :

PICT0515.JPG



Quand on voit l'instrument, on se dit qu'une fois de plus, c'est simple, mais il fallait y penser.

Matériel :

- un Yabara.
- un petit élastique.
- 60 cm de corde de jembé de récupération.

Montant : 12 euros le Yabara dans un magasin de percussions.
Durée de la "construction" : 10 minutes.
C'est tout !

Le support ne fait pas partie du montage. Un pied de cymbale quelconque ou un support improvisé feront l'affaire

Reste à en jouer ! J'ai déposé une petite vidéo de démonstration sur le site. Je dois avouer que n'étant pas batteur, je ne suis pas encore totalement à l'aise avec cet instrument à pied. J'en joue malgré tout dans tous mes cours et ne m'en sépare plus.

En réglant la hauteur du pied qui sert de support, on règle le son du Yabara. Élastique plus tendu, les coquillages se plaqueront sur le fond de la calebasse et produiront un son sec. Moins tendu, il n'y aura pas de blocage, mais un glissé plus doux. On peut aussi, tout en jouant, régler cette tension sans intervenir sur le réglage du pied de support. Il suffit simplement d'éloigner l'ensemble de son centre de gravité, ce qui tend l'élastique. Pour ceux qui sont habitués aux pieds de batterie, on peut aussi installer une petite planchette sur la cordelette du bas, celle qui s'enfile dans le pied du tapeur. Avec de l'agilité du pied, on peut réaliser des variation de rythmes. Les batteurs expérimentés vont se régaler.

Avec la charleston, les batteurs jouent les contre-temps. Ici, j'ai plutôt choisi de jouer les temps. En effet, en Afrique, le Yabara est très souvent utilisé pour marquer les temps, bien que l'on rencontre aussi des variations.

Dix minutes de construction, mais des mois d'apprentissage. On peut aussi utiliser cet instrument en jouant du piano. Le montage est encore plus simple. On visse discrètement (surtout s'il s'agit d'un Stenway à queue...) un petit crochet sous le clavier et on y attache le yabara.

Faites en bon usage. Et comme toujours, l'ensemble est sous licence Creative Commons (Une liberté de copie totale, mais pas d'utilisation commerciale ni de modification des fichiers sans l'autorisation de l'auteur).

Pierre.
by pierre
Thu 23 Feb 2012 23:17
 
Jump to forum
Jump to topic

Les Trucs et Astuces de PJ : La sangle pour Djembé

LA SANGLE DE DJEMBE.

Salut à tous, je fais un petit sujet pour tout ceux qui se poseraient la question : Comment choisit-on une sangle de Djembé, comment la fixe-t-on au Djembé, comment la nouer autour de soi...

Tout d'abord, vous avez sans doute remarqué que de nombreux percussionnistes jouent le djembé debout et du coup utilisent une sangle afin de tenir l'instrument devant eux.

Comment choisit-on une sangle pour djembé...?

La sangle meilleur marché et la plus pratique que je connaisse est la ceinture de sport de combat. On la trouve au mètre dans de nombreux magasins et sites sur internet, et dans de très nombreux coloris. On peut aussi trouver de la sangle dans des magasins de bricolage.
Il faut choisir de la sangle assez large afin que le poids du djembé se répartisse bien sur les épaules et ne cisaillent pas.

Quelle longueur faut-il prendre....?

Il vous faut exactement deux fois votre taille en longueur de sangle. Par exemple, moi je mesure 1,75m, il me faut donc 3,5m de sangle.
Il n'est pas nécessaire de prendre un mètre pour mesurer si vous êtes dans un magasin, prenez la sangle dans une main, tendez les bras le plus possible et doublez la longueur (et oui votre taille et votre envergure étant la même, merci Léonard de Vinci, vous gagnerez votre temps. Voir photo ci après.)

Puis, vous coudrez les deux extrémités sur 5cm de recouvrement environ afin de former une boucle.

P1090334.JPG

Comment fixer la sangle sur votre djembé...?

Beaucoup de djembé sont équipés sur l'avant du fût d'une petite boucle en cordelette que certains prennent pour une poignée et qui en fait est le support de la sangle.
Si votre djembé n'en est pas équipé, il vous suffit de prendre un cordelette de même diamètre que la corde qui tend votre djembé, d'une longueur de 15-20cm environ.
Nouez la première extrémité à l'aide d'une tête d'alouette bloquée par un double noeud, laissez passer trois ou quatre verticales et renouez une autre tête d'alouette.

P1090324.JPG

Une fois cette cordelette fixée, elle forme une petite anse.
Fixez la sangle à nouveau avec une tête d'alouette
P1090325.JPG

Comment fixer la sangle autour de vous afin de jouer debout du djembé...?

Tenez la sangle en lui faisant former un grand cercle.
P1090327.JPG
Faites passer la sangle autour du fût afin qu'elle vienne se caler sous la caisse de résonance du fût.
P1090328.JPG
Croisez les deux extrémitez restantes que vous tenez à la main afin de former une double boucle.
P1090330.JPG

(Voir la fin du sujet sur le prochain message, trop de fichiers joints dans celui-ci)
by pucklejuste
Sun 16 Oct 2011 21:32
 
Jump to forum
Jump to topic

Nouvelle chaine youtube officielle de djembefola.fr

Bonjour à tous !

Suite à l'aide de Djikan, nous avons lancé une toute nouvelle impulsion au site avec notre nouvelle chaîne youtube. Cet outil était très peu utilisé et tombait dans l'oubli mais grâce à Djikan qui nous a offert son travail de collecte et de tri des meilleures vidéos youtube, nous avons pu ajouter près de 200 vidéos sur cette toute nouvelle chaîne. Je n'ai donc fait que reprendre les listes de vidéos qu'il a extraites de youtube et les placer dans 5 catégories. Notre objectif est de rendre plus lisible notre module VIDEOS : http://www.djembefola.fr/video/index.php. Pour cela, nous devrons rendre cohérents les vidéos et les catégories de la chaîne et du module VIDEOS. Encore un nouveau travail très stimulant pour mieux vous permettre d'appréhender les percussions et danses africaines !!

YOUTUBE :
- Chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC5JUhY71dTW9Eo4uepNFO-Q

Catégories Youtube :
- Apprendre le djembé : https://www.youtube.com/playlist?list=PLsqsfjgQGaL3ceysd5rbypXMeIFJPTYpZ
- Afrique / Instruments : https://www.youtube.com/playlist?list=PLsqsfjgQGaL09AvSXWjRnFDdaCvDcEESu
- Artistes / Groupes : https://www.youtube.com/playlist?list=PLsqsfjgQGaL1ZqkGFGYNsOP9eSSXkhLrB
- Danse Africaine : https://www.youtube.com/playlist?list=PLsqsfjgQGaL3Qjh8X9wc43QZhDPVfddB5
- Rythmes : https://www.youtube.com/playlist?list=PLsqsfjgQGaL3jx24J4ZFSbE1ocz2OFva0

MODULE VIDEOS :
- http://www.djembefola.fr/video/index.php

N'hésitez pas à nous suggérer des vidéos et/ou des nouvelles catégories et n'hésitez pas à vous abonner et à faire la pub de notre chaîne autour de vous !
A bientôt !
by Mike
Sat 24 Jan 2015 14:09
 
Jump to forum
Jump to topic

Djembé - Leçon 4 : Les touchés

Djembé - Leçon 4 : Les touchés

Ces frappes particulières sont appelées aussi "frappes fantômes". Il s'agit de remplir les silences par des petites frappes du bout des doigts. Les puristes jouent le touché avec le majeur. Il faut faire en sorte de bien faire rebondir les doigts afin de donner la bonne sonorité. En fait, vous pouvez jouer des touchés avec n'importe quel doigt (mais ça ne produit pas le même son ... Vous voyez que sur un djembé on peut jouer beaucoup de notes).

Pour vous exercer, commencez par ne jouer QUE des touchés : vous tapotez votre djembé de façon régulière (alternez main droite, main gauche). Puis improvisez un rythme en tapant plus fort à la place de certains touchés (jouez toutes les notes qui vous passent par la tête mais attention, jouer des basses est un peu plus difficile car la main doit se déplacer au centre de la peau).

Ensuite, essayez vos rythmes avec des touchés. Il faut commencer lentement. Vous devrez être attentifs au doigté.

Exemple : voici une phrase qui est jouée avec des touchés à la façon de Adama Dramé. Pour jouer les touchés de cette phrase, utilisez les majeurs (et non pas les index). Pour bien jouer un touché, il faut laisser la main sur le bord du djembé et envoyer un bon coup de doigt sur la peau. Vous allez voir que le plus difficile c'est de combiner cette position avec le "relevé" de bras pour jouer les claqué.

// CC...B..C.C..B.. // CC...B..C.C..B.. //
// DG...G..D.D..G.. // DG...G..D.D..G.. //
by Mike
Thu 27 Aug 2009 12:56
 
Jump to forum
Jump to topic

Apprendre à faire un solo en ternaire ?

Bonjour,
voila j'ai un probléme avec les temps en ternaire, je n'arrive pas a faire un solo, je bloque, comment dois je faire, quelqu'un pourrait il m'aider ?
Merci d'avance...
by boons
Tue 15 Apr 2008 11:01
 
Jump to forum
Jump to topic

a bosser !

http://image.noelshack.com/minis/2015/27/1435535348-imag0095-1.png

Vous devez maitriser ce placement aussi bien dans le débit ... que en dehors sans inverser les frappes du rythme ternaire.

édit 07/08/15: vous pouvez au début prendre le temps au pied c'est intéressant seul par exemple, mais après il faut oublier ce genre de réflexe qui devient limitant, et avoir le temps dans le corps,le souffle,l'écoute, le ressentir avec l’expérience. A l'oreille comme on dit! J'ai passé des ...heures... a jouer dans ma tête des rythmes sur mes pas lors de marche ou dans certaines choses de la vie. Le rythme c'est un vrai "virus" ^^

bon courage

^^
by djikan
Mon 29 Jun 2015 00:50
 
Jump to forum
Jump to topic

Phrases djembés EDIT: NEW - SUMMER 2016

allez^^

Je ré-édite ce message, car je me suis mal exprimé,et un peu embrouillé avec l’éditeur de rythmes.

le débit doit rester toujours !!! et c'est ça le repère principal du joueur.

C'est le débit que vous devez ressentir en plus du temps (et principalement le premier), du cycle de la mesure et de la longueur voulue du nombre de mesures. La danse, la respiration peuvent aussi vous aider.


S'ajoutent a cela les appels simples et blocage/appel sur dernier et premier temps pour la danse. voila les bases



C'est encore un exercice ternaire,sur lequel on ne joue quasiment que des contretemps, la base des rythmes Africains. Il peut évidemment se placer sur du binaire, mais il faut un peu d’expérience.

Évidemment ,ce n'est qu'un placement ,vous pouvez faire varier les sons a votre guise



sur un rythme ternaire, le débit se chante:

123/123/123/123

dans le débit droitier cela donne en jouant tous les coups:

//MD/ //MG/ //MD/ //MG/ //MD/ //MG/ //MD/ //MG/ //MD/ //MG/ //MD/ //MG/

On constate la particularité des rythmes ternaires, le "1" est un coup sur la main droite, un coup sur la main gauche a l'inverse des rythmes binaires 1234/1234/1234/1234 ou le "1" est toujours sur la même main.

L'appel le plus souvent utilisé est:

/// /// /// ///
//TT/ // / //T //T // / //T //T // / //T //T // / // /

Le rythme d'accompagnement que vous pouvez prendre avec est:


/// /// /// ///
//C // / //T //C // / // / //C // / //T //C // / // / ://
//MD/ // / //MD/ //MG/ // / // / //MD/ // / //MD/ //MG/ // / // /

*il est aussi connu avec des basses ou justement en lâchant le débit

avec une basse, 2 manières, dans ou hors du débit pour plus de rapidité

/// /// /// ///
//C // / //T //C // / //B //C // / //T //C // / //B ://
//MD/ // / //MD/ //MG/ // / //MG/ //MD/ // / //MD/ //MG/ // / //MG/
//MD/ // / //MG/ //MD/ // / //MG/ //MD/ // / //MG/ //MD/ // / //MG/


Pour commencer si vous voulez ajouter des lignes de sangbang et autres, reportez vous au rythme "Soli" rapide. Sur ce rythme, le blocage sur le dernier temps et le premier temps sont trés accentué ce qui vous facilitera les exercices.

EXERCICES:


1)

/// /// /// ///
// / //C //C // / //C //C // / //C //C //C // / //C ://
// / //MG/ //MD/ // / //MD/ //MG/ // / //MG/ //MD/ //MG/ // / //MD/

2)

/// /// /// ///
//B //C //C //B //C //C //B //C //C //C // / //C ://
//MD/ //MG/ //MD/ //MG/ //MD/ //MG/ //MD/ //MG/ //MD/ //MG/ // / //MG/

3)

/// /// /// ///
//B //C //B //C //T //T //C //C //C // / // / //C ://
//MD/ //MG/ //MD/ //MG/ //MD/ //MG/ //MD/ //MG/ //MD/ // / // / //MG/


avec des "fla"

/// /// /// ///
//B //C //TT/ //C // / //B //C //TT/ //C // / // / //T ://

Une petite phrase solo (arrangement perso d'une trad) ou vous allez vite voir le souci de ce genre de notation et de plus, de particularité avec le débit (...) ^^ :

/// /// /// /// /// /// /// ///
//TT/ //C //TT/ //C //T //T //C //C //C //T //T // / // / // / // / //T //T // / // / // / // / //T //T //B ://




Un autre exercice pour les débutants serait de remplacer sur les phrases si dessus des silences ou des sons par d'autres de manière précise ou
de trouver et comprendre ce qu'est ce le débit, d'en prendre un lent et de le garder en essayant de placer n'importe quel son (claqué,tonique ou "médium",basse,...) dedans et a n'importe quel endroit. Et ce, de manière contrôlée.
Ce n'est pas la main qui décide mais la conscience, comme un langage.
by djikan
Wed 26 Aug 2015 17:52
 
Jump to forum
Jump to topic

[FEVRIER 2015] Découvrez les rythmes avec Piti Piti Pa

Bonjour à tous,

Ce mois-ci, nous vous présentons l'application Piti Piti Pa (Iphone et Android). Cela fait quelques semaines déjà que j'ai installé cette application et que je suis en contact avec son développeur Dave Poirier. Nous avons d'ailleurs convenu de travailler ensembles ce qui nous a permis de proposer 3 codes à gagner pour l'application iPhone/iPad sur le dernier quiz et impliqué le développement de la version mobile de http://www.djembefola.fr car l'application envisage de proposer des liens vers différents sites internet.

https://lh4.ggpht.com/uY5aeXz317M4Qio2IrSt6VFC6Okza6RpcUVtpZ0BCG34DK-vw5pmDj4uEQLNYAFZt8U=w300-rw

Je sais que certains d'entre vous sont déjà sceptiques et se demandent ce que peut apporter une application sur son téléphone ? Et bien voici quelques éléments de réponse avec notre test de l'application mobile Piti Piti Pa.


Que fait Piti Piti Pa ?
Piti Piti Pa est une aide-mémoire pour les rythmes courants de djembés et dununs. Elle permet de retrouver rapidement les partitions d'une petite cinquantaine de rythmes. C'est une base de données déjà importante et évidemment qui s'enrichit de nouveaux éléments régulièrement. L'application se présente de façon très simple selon 2 pages principales : la première liste tous les rythmes et permet de choisir son rythme alors que la deuxième page est un lecteur de partition. Celui-ci vous propose toutes les fonctions classiques d'un lecteur :
- choix de la partition à afficher (appel : "call" / djembé 1, 2 ... / Sangban / Kenkeni / Dununba ...).
- emplacement (pour revenir à une phrase particulière : attention, cette option ne fonctionne qu'à l'arrêt du lecteur et est remise à zéro quand on clique sur play)
- tempo (pour accélérer/ralentir le rythme)
- une fonction équaliseur avec 3 options : l'instrument choisi seul / tous identiques (All Equal) / l'instrument choisi plus fort)
- une fonction métronome et play/stop

Vue de la première page :
http://www.djembefola.fr/images/news/intro.png

Vue de la deuxième page présentant le rythme :
http://www.djembefola.fr/images/news/Kakilambe.png

Notre avis sur l'application ?
Après avoir téléchargé l'application sur android (je n'ai pas testé l'application sur iPhone), j'ai immédiatement remarqué que l'aspect graphique est vraiment très agréable et très épuré, avec des couleurs que j'apprécie particulièrement (c'est très proche de notre charte graphique : orange, gris et noir). De plus, en termes d'ergonomie, elle est également très intuitive et très simple à utiliser, c'est un bon point supplémentaire. La partie "design et ergonomie" est donc très réussie à mon goût ! J'ai peut être une petite remarque pour le choix du rythme sur la première page : la sélection ne peut pas être faite en cliquant (tapotant) et il faut obligatoirement dérouler le menu pour arriver au rythme qui nous intéresse (mais ça reste un détail). Sur le plan des rythmes, la liste est déjà bien fournie avec 45 rythmes présentés et on attend évidemment des mises à jour régulières pour ajouter du contenu.

Ensuite, beaucoup se demanderont ce qu'il en est de la qualité du son et c'est souvent là le cœur du problème en percussions africaines. Ici, la plupart des sons enregistrés sont sympas et de bonne qualité. C'est un choix du développeur : les sons ont tous été enregistrés "pour de vrai" et ceci permet d'obtenir une très bonne qualité de son. C'est aussi pour cela que le nombre de rythmes n'explose pas car il faut enregistrer tous les sons. Malgré tout, l'application reste une "boite à rythme" alors même si les sons sont de bonne qualité et bien "humanisés", leur répétition peut les rendre légèrement artéfactuels pour certains, mais rien de comparable avec le logiciel Percussion Studio dont certaines lignes sont très mécaniques et peu agréables à travailler. Vu la qualité des sons, on peut réaliser des choses très sympas, notamment utiliser une chaîne connectée en bluetooth pour jouer les rythmes et lancer quelques phrases de solos par dessus. Ce système vous permet de vous entraîner à moindre de coût quand vous êtes tout seul. Dans mon cas, j'ai même testé une utilisation supplémentaire : j'ai "streamé" l'application sur ma télévision via un boitier miracast (le boitier chromecast fait probablement ce genre de chose) et là, vous pouvez entendre et voir les partitions et tenter de les reproduire. Utilisé ainsi, c'est un bon outil qui joue le rythme et laisse libre cours à votre créativité : le son est joué en boucle à l'infini. Evidemment, je pense également aux joueurs d'autres instruments mandingues (balafon, kora, flûte ...) qui pourront faire de même avec leur instrument et ainsi régler le volume sonore de l'accompagnement et se caler sur le rythme.

http://www.djembefola.fr/images/news/Kakilambe_paysage.png

Côté partition, là aussi : un carton plein ? Je serai un peu plus nuancé sur ce point. Le système de partition est également très simple et très érgonomique pour permettre à tout le monde de s'y retrouver. Il comprend un système de petits traits à 3 hauteurs : en bas, les basses, au milieu, les toniques et en haut les claqués (et/ou les croix pour les cloches des dununs). Chaque note est "éclairée" au moment où elle est jouée par une légende (bass, tone, slap). C'est un bon système de partition. Par contre, le système devient rapidement difficile à suivre quand ça va vite. Pour moi, un débutant ne pourra pas suivre les frappes "en direct". En effet, je trouve que ça va un peu vite : j'ai l'impression que la note a déjà été jouée quand la ligne est allumée (pourtant, ça doit être calé mais mon temps de réaction est trop lent). Après, il faut simplement penser que ce n'est pas l'objectif recherché : il ne s'agit pas de lire une partition comme le ferait un pianiste, c'est un outil pour s'y retrouver. Ainsi pour un débutant, il faudra plutôt étudier la partition en pause (ou avec un tempo très lent). Pour les moyens et avancés, vous aurez probablement suivi le rythme à l'oreille. Enfin, il y a aussi probablement une question d'habitude car je suis encore novice sur cette application.

Ce qu'on aimerait voir sur Piti Piti Pa ?
Après avoir testé l'application, je suis globalement très satisfait mais il y a quelques éléments que j'aimerai voir en plus sur cette application. Comme je sais que Dave est à l'écoute et qu'il travaille régulièrement à entretenir son appli, voici quelques éléments qui permettraient d'amener son application au top du top :
- il serait intéressant de ne jouer que certaines pistes et pas seulement 1 instrument (exemple : jouer les 3 dununs ensemble). Il faudrait un système de coche pour écouter/enlever le son (voire un système avec des curseur pour régler le son de chaque ligne instrumentale). Visiblement, cette option est disponible pour iPhone mais pas pour Android (je me doute que ça doit être dans les cartons d'une prochaine version android).
- il serait également intéressant d'avoir plus d'infos sur les rythmes et des liens vers des textes / sons et vidéos pour prolonger le travail mais là, ça implique d'ajouter une page ou alors un bouton qui ferait monter une page par dessus la page "partition".
- ma dernière proposition et ce serait génial, ce serait de pouvoir ajouter des partitions (soit en ligne soit en local sur l'application) et les faire jouer à l'application. Ainsi, on pourrait conserver nos notes et partitions sur l'appli pour pouvoir réécouter. Là, je sais que je demande énormément et que ce ne sera pas parfait car on se retrouvera avec un système de type "percussion studio" et pour conserver des sons satisfaisants, ça risque d'être très compliqué mais sait on jamais ...


Conclusion
Bref, Piti Piti Pa est une application de bonne qualité (graphisme, ergonomie, sons) à un prix très raisonnable (moins de 3 euros) et qui présente les lignes de djembé et dununs d'une petite cinquantaine de rythmes. C'est une très bonne base pour trouver ou retrouver les lignes de dununs ou de djembé qui vous manquent et pour découvrir des phrases de solos et les reproduire pour développer votre vocabulaire. C'est aussi un très bon outil pour vous entraîner à jouer des phrases d'accompagnement ou à placer des solos sur un ensemble d'instruments. Je la recommande donc à tous les amateurs de percussions africaines qui désirent prolonger leur travail d'écoute et de pratique des rythmes via leur smartphone.


Informations essentielles :
Facebook : Facebook Piti Piti Pa
iTunes : Piti Piti Pa sur Itunes (2,99 euros)
Google Play : Piti Piti Pa (2,79 euros)

Liste des rythmes :
Abioueka
Abonda
Afro-Mamabo
Afrodesia
Balakulandjan
Bara
Bolonba
Cou-Coucou
Diagba (Djagbe)
Djaa Kouroussa T1
Djaa Kouroussa T2
Djaa Siguiri
Djansa
Djole
Dunungbé
Fanga
Fankani
Fefo
Foula Faré
Garangedon
Guine Fare
Gumbay
Kakilambé
Kassa
Ke Bendo
Konden I
Konjumalon
Kuku (Koukou)
Kukuba
Liberté
Macru
Marakadon
Matoto
N'Goron
Nanigo
Santa Maria
Sinte
Soko
Tantamba
Tassaba
Tiriba B1
Tiriba T1
Yankadi B1
Yankadi T1
Yankadi T2
by Mike
Sun 8 Feb 2015 16:18
 
Jump to forum
Jump to topic

Déco drisse sur le bol.....

Salut,
Avant de me lancer.....je souhaiterai savoir si certains ont déjà essayé la déco en drisse enroulée tout autour du bol. Ça n'a pas l'air complexe mais il doit bien y'avoir un ou deux trucs à savoir pour le faire bien.... et que ça tienne!
Merci
by Treehugger
Tue 17 Mar 2015 18:11
 
Jump to forum
Jump to topic