www.djembefola.fr www.djembefola.fr
www.djembefola.fr • [Août 2011] Yankadi (binaire)
Forum rules
- Avant de commencer, veuillez lire attentivement le règlement général de notre forum : ici
- 1ère étape sur http://www.djembefola.fr : Se présenter (obligatoire)
- Si vous identifiez une erreur ou un bug sur le site, veuillez l'ajouter dans notre "bugtracker" : ici

Return to Le rythme du mois

  • Advertisement

[Août 2011] Yankadi (binaire)

Tous les mois, nous aborderons un rythme en particulier pour chacun puisse donner ses impressions, ses idées, mais aussi ses phrases solos, variations dununs ...

Moderators: Mike, Swingtine, pucklejuste, Kobaa, Black-pm5, fredd, Dununfolette, Tempo

Followers: Mike, alabama

Re: [Août 2011] Yankadi (binaire)

Postby salam87 » Thu 19 Dec 2013 13:38

Merci P.J je crois avoir pigé.
Salim Menad
User avatar
salam87
Membre très actif
Membre très actif
 
Group: Groupes des VIP
Posts: 114
Joined: Thu 10 Mar 2011 16:18
Last Visit: Wed 14 Nov 2018 14:24
Location: Limoges
Gender: Male
Cash on hand: 1,150.00 Cauris
Bank: 625.00 Cauris
Has thanked: 0 time
Been thanked: 1 time

Re: [Août 2011] Yankadi (binaire)

Postby salam87 » Wed 8 Jan 2014 13:19

J'ai étudie les 2 yankadi (binaire et ternaire) et ma foi, je suis toujours aussi circonspect. Pour moi les 2 rythmes bien qu'écrits différemment, sont exactement les même. Selon moi Yankadi n'est ni binaire, ni ternaire, mais entre les deux. C'est un morceau qui possède ce groove si particulier qu'il en est difficile à classifier. J'ai bien regardé les differentes methodes et j'ai remarque que chaque phrase de solo chaque appel chaque accompagnement dit specifique au binaire ou au ternaire possédait le groove yankadi et que du coup on pouvait les jouer sur l'un ou sur l'autre d'ou mon opinion que 'il n'y a qu'un seul et même Yankadi (même s'il existe des multitudes de manieres de le jouer).
Je sais que certains ne sont pas d'accord. Alors je demande si cela est possible que l'on me fasse écouter deux yankadi differents un binaire et un ternaire pour voir si j'entends toujours la même chose.
Merci
Salim Menad
User avatar
salam87
Membre très actif
Membre très actif
 
Group: Groupes des VIP
Posts: 114
Joined: Thu 10 Mar 2011 16:18
Last Visit: Wed 14 Nov 2018 14:24
Location: Limoges
Gender: Male
Cash on hand: 1,150.00 Cauris
Bank: 625.00 Cauris
Has thanked: 0 time
Been thanked: 1 time

Re: [Août 2011] Yankadi (binaire)

Postby alabama » Sat 11 Jan 2014 10:56

bonjour à tout le monde,

je me permet de réagir sur cette question qui est posée sur ce forum : yankadi binaire et/ou ternaire ??
Je pense qu'il y a une très grosse confusion qui à mon sens est dûe au fait que nous cherchons à tout expliquer avec nos propres codes d'occidentaux ce qui limite notre réflexion.
Tout d'abord arrêtons de vouloir tout réduire à deux entités : binaire ou ternaire ! et parlons plutôt de groove car yankadi a un groove qui lui confère cette possibilité d'entendre des phrasés binaires ou des phrasée ternaires (ou bien des appels si vous préférez). Je pense que vous pourriez poser le même problème avec un rythme comme Djondon sur lequel on peut placer des appels à caractère binaire ou ternaire, pourtant sur le site il n'est question que d'un seul djondon si je ne me trompe pas...
La méthode de Nasse révèle cette confusion car sur les écrits qu'il propose je ne vois pas quelle différence il y a entre le yankadi binaire et le yankadi ternaire ? et dire qu'il y en a deux est un non sens, à mon humble avis.
P.J lorsque tu dis "même si les croches sont irrégulières swinguées on reste dans du binaire " pardon mais là tu t'égares il me semble, c'est justement parce que ce binaire est swingué qu'il devient ternaire et offre la possibilité de créer cette ambiguité, nous ne sommes plus dans du binaire même si les appels peuvent nous embrouiller.
Je fais un petit parallèle avec le jazz et le swing : lorsque nous abordons le ternaire en jazz il est souvent question de swing mais si l'on regarde les partitions elles sont écrites en binaire avec une anotation (2 croches = noire-croche en triolet d'où le ternaire).
Nous pourrions nous poser les mêmes questions avec le ternaire en général dans les musiques d'Afrique de l'ouest, les rythmes groovent t'ils toujours de la même manière ? y a t'il une seule façon de jouer le ternaire ? phrase t'on de la même manière sur soko que sur soli ? en ce qui me concerne je ne pense pas et c'est pour cela qu'à mon sens il est plus important de parler de groove.
je réagis donc sur ce sujet car l'expérience m'a montré que malheureusement dans bons nombres de cours ou de méthodes on oublie beaucoup de parler de l'essentiel : comment le rythme balance ! et cela pose quand même également une question importante : quelles sont les limites de l'écriture des rythmes ?
Une excellente année 2014 en tout cas à tout le monde en espérant avoir apporté un petit éclaircissement à cette question et vous faire réagir.
Amitiés.
Alban
Last edited by alabama on Sat 11 Jan 2014 14:09, edited 1 time in total.
User avatar
alabama
Membre très actif
Membre très actif
 
Group: Groupe des rédacteurs
Posts: 121
Joined: Fri 24 Dec 2010 14:02
Last Visit: Thu 9 Jul 2020 06:56
Gender: Male
Cash on hand: 15,587.00 Cauris
Bank: 406.00 Cauris
Has thanked: 0 time
Been thanked: 0 time

Re: [Août 2011] Yankadi (binaire)

Postby pucklejuste » Sat 11 Jan 2014 14:07

alabama wrote:bonjour à tout le monde,

Je pense qu'il y a une très grosse confusion qui à mon sens est dûe au fait que nous cherchons à tout expliquer avec nos propres codes d'occidentaux ce qui limite notre réflexion.
Tout d'abord arrêtons de vouloir tout réduire à deux entités : binaire ou ternaire ! et parlons plutôt de groove car yankadi a un groove qui lui confère cette possibilité d'entendre des phrasés binaires ou des phrasée ternaires (ou bien des appels si vous préférez). Je pense que vous pourriez poser le même problème avec un rythme comme Djondon sur lequel on peut placer des appels à caractère binaire ou ternaire, pourtant sur le site il n'est question que d'un seul djondon si je ne me trompe pas...
La méthode de Nasse révèle cette confusion car sur les écrits qu'il propose je ne vois pas qu'elle différence il y a entre le yankadi binaire et le yankadi ternaire ? et dire qu'il y en a deux est un non sens, à mon humble avis.
P.J lorsque tu dis "même si les croches sont irrégulières swinguées on reste dans du binaire " pardon mais là tu t'égares il me semble, c'est justement parce que ce binaire est swingué qu'il devient ternaire et offre la possibilité de créer cette ambiguité, nous ne sommes plus dans du binaire même si les appels peuvent nous embrouiller.


Je te lis avec beaucoup d'attention et il est très possible que je me trompe, je n'ai pas la connaissance absolue :mrgreen: . Cependant j'arrive très clairement à faire la différence entre un binaire swingué d'un ternaire...Pour moi le swing d'un binaire ne va jamais jusqu'au ternaire. C'est peut être du chichi mais je t'assure avoir entendu de nombreuses fois jouer Yankadi Binaire et ternaire et ma foi ça n'est pas la même chose....malheureusement je n'ai toujours pas de quoi m'enregistrer sinon je t'aurai fais écouter de quoi je parle.

alabama wrote:Je fais un petit parallèle avec le jazz et le swing : lorsque nous abordons le ternaire en jazz il est souvent question de swing mais si l'on regarde les partitions elles sont écrites en binaire avec une anotation (2 croches = noire-croche en triolet d'où le ternaire).
Nous pourrions nous poser les mêmes questions avec le ternaire en général dans les musiques d'Afrique de l'ouest, les rythmes groovent t'ils toujours de la même manière ? y a t'il une seule façon de jouer le ternaire ? phrase t'on de la même manière sur soko que sur soli ? en ce qui me concerne je ne pense pas et c'est pour cela qu'à mon sens il est plus important de parler de groove.


Ben écoute, moi quand j'apprends un rythme très souvent j'apprends le débit qui y est associé...chaque famille de rythme est clairement spécifié et les variations de débit dans un rythme est très souvent enseigné avec....non?
La particularité de beaucoup de rythmes africains c'est justement d'être entre binaire et ternaire avec des débits irréguliers...as tu déjà entendu des raddaouis ou des rythmes égyptiens, des rythmes berbères...ils ont tous en commun d'avoir des débits irréguliers qui leurs confère ce "swing" si particulier.
Là où je te rejoins c'est que le solfège montre ses limites par rapport à ces musiques mais ça peut aider out de même pour la mémoire...

alabama wrote:je réagis donc sur ce sujet car l'expérience m'a montré que malheureusement dans bons nombres de cours ou de méthodes on oublie beaucoup de parler de l'essentiel : comment le rythme balance ! et cela pose quand même également une question importante : quelles sont les limites de l'écriture des rythmes ?
Une excellente année 2014 en tout cas à tout le monde en espérant avoir apporté un petit éclaircissement à cette question et vous faire réagir.
Amitiés.
Alban


Continue de réagir c'est très intéressant de confronter nos points de vus car cela nous fait avancer dans la compréhension de ses rythmes très complexes et si entrainants...
Amitié, PJ.
User avatar
pucklejuste
Modérateur
Modérateur
 
Group: Global moderators
Posts: 1868
Joined: Sun 27 Feb 2011 11:23
Last Visit: Sun 12 May 2019 14:51
Location: 45150 Darvoy
Gender: None specified
Cash on hand: 3,098.00 Cauris
Bank: 96,623.50 Cauris
Has thanked: 0 time
Been thanked: 4 times

Re: [Août 2011] Yankadi (binaire)

Postby alabama » Sat 11 Jan 2014 15:22

pucklejuste wrote:Je te lis avec beaucoup d'attention et il est très possible que je me trompe, je n'ai pas la connaissance absolue :mrgreen: . Cependant j'arrive très clairement à faire la différence entre un binaire swingué d'un ternaire...Pour moi le swing d'un binaire ne va jamais jusqu'au ternaire. C'est peut être du chichi mais je t'assure avoir entendu de nombreuses fois jouer Yankadi Binaire et ternaire et ma foi ça n'est pas la même chose....malheureusement je n'ai toujours pas de quoi m'enregistrer sinon je t'aurai fais écouter de quoi je parle.


je pense malheureusement que je me suis mal expliqué car tu tombes à nouveau dans le piège de cette dualité entre ternaire et binaire. Tout d'abord ne t'inquiète pas, je ne te demande pas d'avoir la connaissance absolue, je ne la revendique d'ailleurs pas moi même. :lol: et je trouve très excitant de pouvoir en débattre.
J'ai bien compris que tu savais faire la différence entre un binaire swingué et un ternaire mais quelle définition donnes tu à ces deux entités ? car je ne suis pas d'accord lorsque tu dis que "un binaire ne va jamais jusqu'au ternaire" dans le swing car c'est la façon la plus usité des jazzmen pour jouer ternaire. Le fait de faire swinguer le binaire le rend ternaire et offre cette ambiguïté merveilleuse dans yankadi mais malheureusement créé cette confusion dans son analyse. Quand tu dis que tu connais un yankadi binaire, on parle bien d'un binaire et pas d'un binaire swingué ?
Je reprend juste l'exemple de djondon, pour toi ce rythme est il binaire ou ternaire ? sur le site il est référencé comme ternaire mais il a la même ambiguïté dans le groove que yankadi et l'on peut mettre des appels binaires et ternaires. Ce que je veux dire par là c'est que de la même façon que tu dis que pour toi un binaire swingué n'est pas vraiment un ternaire, pour moi un binaire swingué n'est pas véritablement un binaire c'est pour cela que je préfère parler de groove dans ce cas précis.


pucklejuste wrote:Ben écoute, moi quand j'apprends un rythme très souvent j'apprends le débit qui y est associé...chaque famille de rythme est clairement spécifié et les variations de débit dans un rythme est très souvent enseigné avec....non?


oui si l'on prend la musique traditionnelle de manière mécanique et technique. Maintenant si l'on parle de musique qu'est ce qui fait que dans soko on ne phrase pas comme dans soli et pourtant ils sont tous les deux ternaires ? c'est justement que le ternaire en Afrique ne se limite pas juste à sa définition occidentale et qu'il existe plusieurs façon de le faire groover, de l'étirer comme tu en parles plus bas et cela malheureusement, certains enseignants n'en parlent pas car ils se limitent au débit des notes. J'ai entendu certain dire que dans soko il y a des phrasés binaires et des phrasés ternaires et je peux comprendre que l'on dise cela mais la chose n'est pas si simple il me semble, c'est le groove général du rythme qui offre l’ambiguïté binaire-ternaire et permet des phrasés plus tirés vers le binaires ou vers le ternaire. Le fait d'étirer un rythme ternaire comme aime à le faire l'ethnie soussou par exemple créé des espaces que l'on a pas si on le joue ternaire de façon mécanique (allez je pousse la provoc, peut on dire que ce que tout le monde appelle le ternaire iambique n'est pas un ternaire swingué et donc si je vais dans ton sens finalement pas un ternaire ?).



pucklejuste wrote:La particularité de beaucoup de rythmes africains c'est justement d'être entre binaire et ternaire avec des débits irréguliers...as tu déjà entendu des raddaouis ou des rythmes égyptiens, des rythmes berbères...ils ont tous en commun d'avoir des débits irréguliers qui leurs confère ce "swing" si particulier.
Là où je te rejoins c'est que le solfège montre ses limites par rapport à ces musiques mais ça peut aider out de même pour la mémoire...


complètement d'accord. Après je veux juste spécifier que je fais une petite différence dans mon propos entre swing et groove car on utilise ces mots à tout va. Quand je te parle de swing plus haut, je le rapporte à tout ce qu'il a d’historique dans la musique notamment du jazz et quand je parle de groove là je parle plutôt du balancement inhérent à chaque rythme (qu'ils soient binaire ou ternaire ou bernaire ou ... :lol: ). J'ai l'impression que lorsque tu utilises le mot swing tu veux dire en fait groove et c'est peut pour cela que nous ne nous comprenons pas bien... regarde le lien que je te met et tu vas comprendre dans quel sens j'utilise le mot swing : http://fr.wikipedia.org/wiki/Swing_(musique)

Après concernant l'écriture je n'ai aucun dogmes, je suis autodidacte au départ et j'ai ensuite fait le conservatoire en percussions classiques et donc solfège, harmonie, analyse... je pense que tous les outils sont bons à partir du moment où ils sont bien utilisés. L'écriture a ses limites notamment dans les musiques traditionnelles dès lors que l'on cherche à transmettre les choses car tout ne s'écrit pas et ne s'interprète pas de la même façon mais je suis d'accord avec toi que cela peut être un outil important pour la notation, la compréhension, l'analyse... j'ai vu le travail remarquable qu'a fait Louis César Ewande et je salue son travail.
Allez j'arrête là, désolé d'avoir été un peu long mais que veux tu tout cela me passionne...
Amitiés.
Alban
Last edited by alabama on Sat 11 Jan 2014 18:07, edited 8 times in total.
User avatar
alabama
Membre très actif
Membre très actif
 
Group: Groupe des rédacteurs
Posts: 121
Joined: Fri 24 Dec 2010 14:02
Last Visit: Thu 9 Jul 2020 06:56
Gender: Male
Cash on hand: 15,587.00 Cauris
Bank: 406.00 Cauris
Has thanked: 0 time
Been thanked: 0 time

Re: [Août 2011] Yankadi (binaire)

Postby alabama » Sat 11 Jan 2014 15:25

par contre P.J, si tu as un enregistrement d'un yankadi binaire je suis preneur bien sûr car je serais curieux d'écouter cela... :wink:
Bon weekend.
Alban
User avatar
alabama
Membre très actif
Membre très actif
 
Group: Groupe des rédacteurs
Posts: 121
Joined: Fri 24 Dec 2010 14:02
Last Visit: Thu 9 Jul 2020 06:56
Gender: Male
Cash on hand: 15,587.00 Cauris
Bank: 406.00 Cauris
Has thanked: 0 time
Been thanked: 0 time

Re: [Août 2011] Yankadi (binaire)

Postby pucklejuste » Sun 12 Jan 2014 15:24

alabama wrote:je pense malheureusement que je me suis mal expliqué car tu tombes à nouveau dans le piège de cette dualité entre ternaire et binaire.

Alors, Je pense au contraire que tu t'es bien fait comprendre. Malheureusement pour moi la référence binaire-ternaire est extrêmement ancrée dans mon oreille et c'est pas facile pour moi de passer à coté de ses références.

alabama wrote:J'ai bien compris que tu savais faire la différence entre un binaire swingué et un ternaire mais quelle définition donnes tu à ces deux entités ? car je ne suis pas d'accord lorsque tu dis que "un binaire ne va jamais jusqu'au ternaire" dans le swing car c'est la façon la plus usité des jazzmen pour jouer ternaire. Le fait de faire swinguer le binaire le rend ternaire et offre cette ambiguïté merveilleuse dans yankadi mais malheureusement créé cette confusion dans son analyse. Quand tu dis que tu connais un yankadi binaire, on parle bien d'un binaire et pas d'un binaire swingué ?


En effet j'ai utilisé le mot "swing" pour "groove" et je comprend mieux quand tu dis qu'un binaire swingué est perçu à l'oreille comme ternaire je te suis et agréé. Par contre je persiste à dire et suis très convaincu (pour l'instant en tous cas, seuls les imbéciles ne changent pas d'avis) que les binaires mandingues ne vont pas jusqu'au ternaire dans leur groove. Je pense particulièrement à la famille Dansa. Le placement des mains est primordial d'ailleurs me semble-t-il, car dans la pulsation on ne change pas de main dans un binaire, c'est juste le débit main forte/main faible qui n'est pas régulier qui provoque le groove, pas un intervalle non joué comme dans un ternaire.

alabama wrote:Je reprend juste l'exemple de djondon, pour toi ce rythme est il binaire ou ternaire ? sur le site il est référencé comme ternaire mais il a la même ambiguïté dans le groove que yankadi et l'on peut mettre des appels binaires et ternaires. Ce que je veux dire par là c'est que de la même façon que tu dis que pour toi un binaire swingué n'est pas vraiment un ternaire, pour moi un binaire swingué n'est pas véritablement un binaire c'est pour cela que je préfère parler de groove dans ce cas précis.

Malheureusement je ne connais pas Djondon....Mais je persiste à dire que si je jouais le même rythme (à l'oreille) binaire et ternaire je n'aurai pas du tout les mêmes placements de mains ni la même vitesse de débit et que ça change bien des choses...

alabama wrote: qu'est ce qui fait que dans soko on ne phrase pas comme dans soli et pourtant ils sont tous les deux ternaires ? c'est justement que le ternaire en Afrique ne se limite pas juste à sa définition occidentale et qu'il existe plusieurs façon de le faire groover, de l'étirer comme tu en parles plus bas et cela malheureusement, certains enseignants n'en parlent pas car ils se limitent au débit des notes. J'ai entendu certain dire que dans soko il y a des phrasés binaires et des phrasés ternaires et je peux comprendre que l'on dise cela mais la chose n'est pas si simple il me semble, c'est le groove général du rythme qui offre l’ambiguïté binaire-ternaire et permet des phrasés plus tirés vers le binaires ou vers le ternaire. Le fait d'étirer un rythme ternaire comme aime à le faire l'ethnie soussou par exemple créé des espaces que l'on a pas si on le joue ternaire de façon mécanique (allez je pousse la provoc, peut on dire que ce que tout le monde appelle le ternaire iambique n'est pas un ternaire swingué et donc si je vais dans ton sens finalement pas un ternaire ?).

On m'a enseigné trois façon de jouer des débits ternaire, la famille Suku (soli, garankédon,...)dont le débit est le plus flagrant et marqué dans mendiani, la famille Dembafoli (Marakadon) c'est la famille avec lequel les "ponts" entre binaire et ternaire sont le plus facile car à l'oreille les grooves sont très proches et à grande vitesse c'est encore plus flagrant (soko fait peut être parti de cette famille), puis la famille Sunu (N'gri....) avec ce battement si facilement reconnaissable.
Les cloches des duns sont pour moi une des références qui m'aident énormément dans tout ça. elles disent tout et il suffit parfois de les écouter pour savoir comment jouer.
Après je ne parle ici que des parties tambours et acc djembé. Dans les solos tout est permis.
Pour Yankadi, puisque le sujet de départ est là, J'ai déjà vu en concert le rythme joué binaire de chez binaire je suis en panne de matos d'enregistrement mais je devrai bientôt pouvoir le récupérer, je tenterai de te faire entendre ça.

PS : Après relecture de toute notre conversation je trouve notre débat très "européen"...j'aimerai bien avoir d'autres points de vues de fins percussionnistes qui rôdent sur le site....PJ.
User avatar
pucklejuste
Modérateur
Modérateur
 
Group: Global moderators
Posts: 1868
Joined: Sun 27 Feb 2011 11:23
Last Visit: Sun 12 May 2019 14:51
Location: 45150 Darvoy
Gender: None specified
Cash on hand: 3,098.00 Cauris
Bank: 96,623.50 Cauris
Has thanked: 0 time
Been thanked: 4 times

Re: [Août 2011] Yankadi (binaire)

Postby alabama » Mon 13 Jan 2014 01:54

Je suis d'accord avec toi PJ il serait intéressant que d'autres personnes réagissent même si pardon je suis très déçu par la fin de ton post où tu dis dans ton PS que "notre débat est très européen." Je trouve facile de finir comme cela quand les choses commencent à devenir intéressantes mais bon...
Pardon mais il me semble que j'essaye justement d'amener le débat sur autre chose qu'une réflexion purement européenne car mon propos était de dire qu'il convenait peut être mieux de parler de groove (ce que les africains appellent le sentiment, tu as dû entendre cela si tu es déjà allé en Afrique) que de ternaire ou binaire pour des rythmes particuliers comme yankadi (par exemple puisque c'est le sujet). Comme tu le dis "la référence binaire-ternaire est extrêmement ancrée dans ton oreille" et là pour le coup c'est une référence on ne peut plus européenne car en Afrique, dans l'apprentissage, le binaire ou le ternaire ne veulent pas dire grand chose.
Je voulais juste apporter cette précision car pour le coup je te rejoint et pense que si on réagit comme tu le fais en fin de post le débat n'avancera guère...
Et puis, forcément je prend un peu la mouche mais allez j'assume : il est un peu vexant de lire "j'aimerai bien avoir d'autres points de vues de fins percussionnistes qui rôdent sur le site....PJ." c'est certainement mon égo qui me joue des tours mais si je peux dire (vraiment en toute humilité) que cela fait 20 ans maintenant que je pratique de façon intensive les djembe, dununs, balafons et plus récemment les bougarabous (instruments de l'ethnie diola), que je voyage en Afrique de l'Ouest depuis tout ce temps là (Guinée : basse côte et haute Guinée, Mali, Sénégal) en travaillant au contact de maître djembefola tels que Mamady Traore, Mamady Keïta, Famoudou Konate, Fadouba Oularé, Maré Sanogo, Thomas Gueï, Madou Diakité (Ambassade), Abdoulaye Dembele, Mory et Bakary Kouyaté, Youssouf Traore, Evelyne Mambo Lenoir, Assétou Coulibaly,Eric Flan... que j'organise des stages avec la plupart de ces artistes de façon régulière depuis 15 ans dans 2 conservatoires agréés par l'Etat où j'enseigne et propose l'un des rares cursus en France de percussions mandingues avec des élèves qui se professionnalisent, passent des examens et font des projets pédagogiques en côtoyant et échangeant avec des artistes pédagogues tels que notamment Pierre Marcault, François Kokelaere, Didier Pajot... que mon expérience de la musique ne se limite pas à la percussion mandingue puisque j'ai étudié les percussions classiques, le piano, l'analyse, l'harmonie, la musique de chambre et ai obtenu tous mes diplômes pour valider mon DEM ainsi que mon DE de musiques traditionnelles spécialité "percussions mandingues". Je te passe les détails sur tout ce que sont mes projets artistiques persos que ce soit dans la musique mandingue, la musique classique, le jazz et les musiques improvisées mais j'espère en tout cas que toute cette expérience m'a permis de devenir un fin percussionniste comme tu le dis si bien même si (ne t'inquiète pas) je mesure la route qu'il me reste à faire... ce qui est d'ailleurs très excitant...
Amitiés.
Alban
User avatar
alabama
Membre très actif
Membre très actif
 
Group: Groupe des rédacteurs
Posts: 121
Joined: Fri 24 Dec 2010 14:02
Last Visit: Thu 9 Jul 2020 06:56
Gender: Male
Cash on hand: 15,587.00 Cauris
Bank: 406.00 Cauris
Has thanked: 0 time
Been thanked: 0 time

Re: [Août 2011] Yankadi (binaire)

Postby salam87 » Mon 13 Jan 2014 18:36

Je ne sais pas si j'aurai du lancer ce débat car je vois que cela s'anime.
Mais comme je l'ai écrit auparavant je serai plus de l'avis d'Alabama. Selon moi Yankadi est un swing, un groove, avant d'être classifié dans une catégorie.
Comme je l'ai dit dans un post précédent lorsque je joue' yankadi lors des cours de danse. Certains djembés jouent les parties censées être binaires et d'autres les parties censées être ternaires. Et tout cela se marie à la perfection.

J'étais à l'instant au téléphone avec mon frangin Youssouf Traoré (dounounfola de sewa kan groupe de Mamady keita), et il a pas bien compris pourquoi on imaginait deux yankadi. Il m'a bien expliqué que c'était un délire d'européens qui, voulant tout classifier se mêlent les pinceaux et que pour lui il existe un seul et unique yankadi qui mêle tous les appels et accompagnements que nous pouvons trouver dans les méthodes et partitions diverses et variées.

Mais comme le disait louis cesar dans un post concernant les partitions solos de grands djembefolas : la lecture rythmique ne compte que pour 1 pour cent du travail, reste 99 pour cent pour mettre les sentiments, le groove, sa personnalité.

Cela s'applique donc aussi à Yankadi
Salim Menad
User avatar
salam87
Membre très actif
Membre très actif
 
Group: Groupes des VIP
Posts: 114
Joined: Thu 10 Mar 2011 16:18
Last Visit: Wed 14 Nov 2018 14:24
Location: Limoges
Gender: Male
Cash on hand: 1,150.00 Cauris
Bank: 625.00 Cauris
Has thanked: 0 time
Been thanked: 1 time

Re: [Août 2011] Yankadi (binaire)

Postby alabama » Tue 14 Jan 2014 08:42

Bien sûr que tu as eu raison de lancer ce débat Salam car c'est le problème de fond des pratiques des percussions mandingues en Europe !! et merci surtout de le recentrer car il était bien question de cela dans mes propos : une suspicion que le rythme ce soit transformé dans quelques mains occidentales car à l'origine yankadi-Makru sont des rythmes de danse de séduction. Je ne sais pas si vous avez eu l'occasion de voir cela mais vous pouvez retrouver ce type de jeu entre les hommes et les femmes (ou jeunes garçons et jeunes filles) dans des rythmes comme les djaa à kouroussa. Il n'a jamais été question de 2 yankadi en tout cas pour la danse.
Maintenant, le rythme a voyagé, je l'ai vu joué binaire sur you tube par des toubabs qui accompagnent un camerounais ou un togolais (je ne sais plus mais en tout cas pas un soussou) et cela ne posait pas de problème au danseur dans la mesure où il voulait juste un rythme pour marquer des pas, alors que si tu vas sur la basse côte et que tu as la chance de voir cette danse, fait groover le rythme mon ami car là les filles ne vont pas beaucoup bouger... :wink:
Et ce que j'essayais d'expliquer à PJ c'est que parce que notre habitude d'occidentaux est de tout enfermer dans des petites boîtes (à tiens là c'est la boîte binaire, à tiens celle là c'est la ternaire, à tiens moi je connais 3 façons de jouer le ternaire et toi tu connais combien de façons de jouer le binaire ??) que nous annulons justement toute correspondance entre ce fameux binaire et ce fameux ternaire qui nous sont si chers, que nous mélangeons tout et ne voyons pas l'essentiel : le groove !! ce chemin parallèle qu'empruntent peu d'occidentaux et que parfois même certains africains ne voient plus.
Aujourd’hui si tu entends jouer soko par exemple à Conakry, la vitesse et la technique ont pris le dessus sur le groove et j'ai eu la chance de pouvoir côtoyer Fadouba, de travailler ce rythme avec lui et surtout de le voir jouer; ce qui était surprenant c'est la dimension que prenait ce rythme sous ses doigts, quelque chose de puissant (comme il aimait le dire également pour kawa) qui ne se trouvait pas dans la vitesse mais dans cette façon toute particulière qu'il avait de faire parler ce rythme comme s'il était relié à quelque chose. Ne cherchez pas il n'y a pas de boîte pour cela...
User avatar
alabama
Membre très actif
Membre très actif
 
Group: Groupe des rédacteurs
Posts: 121
Joined: Fri 24 Dec 2010 14:02
Last Visit: Thu 9 Jul 2020 06:56
Gender: Male
Cash on hand: 15,587.00 Cauris
Bank: 406.00 Cauris
Has thanked: 0 time
Been thanked: 0 time

PreviousNext


  • Advertisement

  • Similar Topics
    Replies
    Views
    Last post

Login  •  Register